Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Cap-Haïtien : Destination touristique et d’affaires pour la diaspora

iciHaïti - Santiago : L’ex Consul Jacques abandonne ses charges et retourne en Haïti

iciHaïti - Fort-Liberté : Réaménagement du Poste de Transfusion Sanguine

iciHaïti - PNH : Visites aux policiers blessés

iciHaïti - Sécurité : 4 trafiquants de drogues arrêtés


+ de nouvelles


Haïti - Concacaf W. : Deuxième match amical de préparation Haïti - Costa Rica

Haïti - FLASH : Arrestation du redoutable Chef du Gang «Baz Pilat»

Haïti - FLASH : La terre a tremblé au large de Jérémie

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #829


+ de nouvelles



Haïti - Politique : La diaspora compte sur l’esprit patriotique des parlementaires
05/05/2011 15:23:30

Haïti - Politique : La diaspora compte sur l’esprit patriotique des parlementaires
Le Congrès haïtien pour l'engagement civique, un membre de la Fédération Haïtienne de Diaspora (FHD), rappelle que le Parlement doit voter l’amendement sur la double citoyenneté avant la fermeture de la 49ème législature le 9 mai prochain.

« Il est impératif que le Parlement modifie la Constitution haïtienne de 1987 pour accorder la citoyenneté haïtienne aux Haïtiens qui ont adopté la nationalité d'autres nations et aux enfants qui sont nés d'une mère haïtienne ou d'un père haïtien. Haïti a perdu un certain nombre de ses fils et filles, qui sont un immense réservoir de ressources humaines et qui peuvent avoir un impact économique considérable sur le pays » affirme le juge Lionel Jean-Baptiste, membre du conseil de la FHD et du Congrès haïtien.

Le juge Jean-Baptiste et une équipe du Congrès haïtien, ont organisé plusieurs événements clés en Haïti la semaine dernière. Des conférences de presse ont été tenues avec les membres de la presse haïtienne, radio et télévision. Le groupe a également mené une campagne publicitaire à la télévision en Haïti et coordonné avec Joseph Jasmin, le Ministre des relations publiques avec le Parlement, une distribution d’‘informations sur la double citoyenneté, aux parlementaires haïtien. Lors d’un cocktail organisé au Karibe, le groupe a également rencontré des citoyens et des élus haïtiens comme : le Sénateur Steven Benoit, le Président de Sénat Kely Bastien et le député L Fritz Chery. Le Congrès haïtien et la FHD se sont aussi exprimées à la Journée de la Diaspora et ont rencontré, à plusieurs reprises, Edwin Paraison, le Ministre des Haïtiens vivant à l'étranger, pour rallier les décideurs autour de la double citoyenneté.

Comme ultime action, le Congrès haïtien lance un appel à la Diaspora Haïtienne et à ceux qui ont des relations directes et indirectes avec le Parlement haïtien afin de les rejoindre et leur présenter une demande, pour que la 49eme législature, vote les modifications appropriées dans la loi, afin qu'Haïti puisse redevenir une Nation prospère. Sauf discussions prolongées, l'amendement devrait être voté d’ici 4 jours, avant la fermeture de la 49ème législature le 9 mai prochain.

Si la double citoyenneté n'est pas adoptée, il faudra cinq ans avant que la prochaine occasion se présente. La Diaspora haïtienne a aspiré à cet amendement constitutionnel pendant des années. La FHD et le Congrès haïtien doivent maintenant compter sur l'esprit patriotique des parlementaires, pour faire de la double citoyenneté, une réalité pour tous les haïtiens.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


loulou187
Posté le 06/05/2011 16:21:48
La double cityenneté sera profitable pour tous les haitiens. je vois pas pourquoi le parlement laisserait passer cette opportunité.
franco
Posté le 06/05/2011 11:13:58
Ce sera très dur pour le pays, si nous avions un President qui ne soit pas haïtien. Haiti n'avance pas avec la double nationalité. Il y a des choix difficiles a faire. Il y a des décisions qui exigent une réflexion mûre avant de les prendre . Si un groupe d'haitien ont fait le choix de vivre a l'extérieur ils doit assumer ses responsabilités. Il ne faut se plaindre. D'ailleurs la législation est claire. Un haitien qui est né à l'exterieur a un certaine âge (21 ans) pourrait déclarer qu'il est haïtien. La diaspora n'a pas à se plaindre. C'est à elle de savoir si les candidats en campagne l'avaient dupée par des promesses fallacieuses. Il faut être honnête si tel est le cas, la diaspora doit porter plainte contre ces candidats.
St Thomas
Posté le 06/05/2011 10:29:22
Cela fait 10 ans
Jupiter
Posté le 05/05/2011 19:00:32
On doit presser les Sénateurs et les Députés de voter sur la modification de la loi avant la fermeture de la 49eme legislature. Accorder aux Haitiens de la diaspora la double citoyenneté est un devoir civique, moral et progressiste pour le futur du pays. Ceux qui veulent le contraire, travaillent contre l'avancement du pays, au détriment de la vaste majorité. Les haitiens de la diaspora semblent plus patriotiques et plus humains que ceux accédant au pouvoir.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n