iciHaïti - Politique : L’État entend accompagner la relance du tourisme

iciHaïti - Politique : Démenti du Centre Ambulancier National

iciHaïti - Politique : La France défend le droits des enfants haïtiens

iciHaïti - AVIS : Appel à soumission «Fonds des Ambassadeurs pour la Préservation de la Culture»

iciHaïti - Québec : Bourses d’excellence destinées à des haïtianos-canadiens


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - FLASH : Message d’Odette Fombrun (102 ans), aux fossoyeurs de la Patrie

Haïti - Diaspora : L’haitiano-canadienne Fabienne Colas nommée l’une des femmes les plus influentes au Canada

Haïti - Politique : Le Gouvernement dénonce les actes ide vandalisme contre des écoles, des églises

Haïti - FLASH : Les États Unis soutiennent Moïse, l’opposition reste sur ses positions


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Situation «insurrectionnelle» en Haïti (zone métropolitaine)
28/09/2019 09:16:50

Haïti - FLASH : Situation «insurrectionnelle» en Haïti (zone métropolitaine)
Vendredi, répondant à l’appel de l’opposition radicale, plusieurs dizaines de milliers de manifestants ont pris le béton dans la capitale et plusieurs villes de province, dans ce qui semble avoir été la plus grande mobilisation anti-gouvernementale enregistrée en Haïti depuis un an, baptisée par les sénateurs de l’opposition « Operasyon Moun Fou » pour exiger la démission du Chef de l’État.

Des scènes de pillages, d’incendies et de violences inouïe ont été rapportée toute la journée, semant le deuil et causant de nombreux blessés

Les manifestants, munis de branches, de bâtons, de machettes, de haches et certains d’armes à feu, criaient des propos hostiles au Gouvernement.

Des barricades ont été érigées avec des troncs d’arbre, des carcasses de véhicules et pneus enflammés sur les principales artères de la capitale ont paralysé toutes les activités. Les banques, les établissements scolaires ainsi que les ministères et les bureaux publics sont resté portes closes. Les sorties de la capitale étaient également bloquées

Bilan partiel zone métropolitaine :

À Pétion-ville les manifestants, ont lancés des pierres sur plusieurs édifices et maisons privées ;

Plusieurs entreprises commerciales à Pétion-ville ont été saccagées et pillées par des manifestants ;

Des actes de pillages et de vandalisme de commerces ont été constaté notamment à Delmas 75.

Des barricades érigées sur l'autoroute de Delmas ont bloquées les 4 voies ;

À Delmas de l’huile usagée a été répandue sur la chaussée ;

À Delmas 48, une succursale de Western Union, a été vandalisée et pillée. Des individus ont emporté le distributeur d’argent ATM de la Sogebank et des matériels de bureau ‘

À Delmas 56, un magasin d’informatiques a été pillé ;

Des commerces sur le Champs de Mars ont été vandalisé et pillés ;

Plusieurs commissariats de la Police Nationale d’Haïti (PNH) à Port-au-Prince, ont été saccagés par des manifestants qui ont emporté du matériel dont des armes et des uniformes.

La base de l’Unité Départementale pour le Maintien d’Ordre (UDMO) située à Cité Soleil a été pillée et incendiée ;

L’entreprise de vente de voitures SAFARI MOTORS a été victime d’une tentative d’incendie ;

L’entreprise de location de véhicules « AVIS » sur la route de Maïs Gâtéa été incendiée dans la nuit du jeudi 26 au vendredi 27 septembre, au moins 10 voitures ont entièrement détruites par les flammes ;

L’entreprise « The Caribbean Craft » a également été partiellement incendié ;

De nombreux affrontement ont eu lieu entre les manifestants et les forces de l’ordre qui ont fait un usage intensif de grenades lacrymogènes.

Une jeune homme est mort par balle a Cité Soleil ;

À Cité-soleil des agents du corps de l’UDMO aurait ouvert le feu sur des manifestants causant la morts de 3 personnes (non confirmés officiellement) ;

On nous rapporte 1 mort et 8 blessés dans des affrontements avec des agents de l’UDMO dans la nuit de jeudi à vendredi (non confirmés officiellement)

Aucun bilan humains et matériels n’a été communiqué officiellement.

Ce vendredi noir a causé sans aucun doute des dommages économiques considérables au pays et de nombreuses victimes, sans compter l’image d’un pays au bord de l’insurrection projetée à l’international dont il faudra de nombreux mois pour en oublier le souvenir…

À suivre Situation insurrectionnelle en Haïti (Province)

SL/ S/ TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Edou257
Posté le 28/09/2019 15:01:06
C'est comme ça quand un peuple est dirigé par des incompétents corrompus
Rey
Posté le 28/09/2019 10:06:22
Ce ne sont pas des manifestants, ce sont des voleurs qui profitent les manifestations pour piller et bruler des entreprises qui cherchent des opportunité et les es manifestations sont leurs meilleurs manières de piller et bruler .
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n