iciHaïti - Boat People : 86 haïtiens intercepté au large de Providenciales

iciHaïti - ALERTE : Tentatives d'escroqueries liées à des bourses d’études en France

iciHaïti - Cap-Haïtien : Une maison s’effondre au moins 2 victimes

iciHaïti - Social : Amélioration sanitaire dans les prisons haïtiennes

iciHaïti - Tennis : Naomi Osaka abandonne sa nationalité américaine


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : 34 policiers tués en 9 mois, une hausse de plus de 200%

Haïti - Politique : Helen La Lime nommée à la tête la nouvelle Mission spéciale de l’ONU en Haïti

Haïti - Politique : Pus de 200 organisations de plus de 20 pays soutiennent la lutte en Haïti

Haïti - Social : Timide reprise des activités après 3 jours de mobilisation


+ de nouvelles



Haïti - ONU : La République Dominicaine convoque d’urgence le Conseil de Sécurité
04/10/2019 11:20:18

Haïti - ONU : La République Dominicaine convoque d’urgence le Conseil de Sécurité
Jeudi, Miguel Vargas le Ministre des Affaires Étrangères a annoncé que le Conseil de sécurité des Nations Unies s'était réuni d’urgence, tard dans la soirée, à la demande de la République Dominicaine (membre non permanent du Conseil), afin d'évaluer la grave crise socio-politique et économique que traverse Haïti, paralysé depuis plus de 2 semaines par des manifestations populaires réclamant la démission du Président Jovenel Moïse.

Miguel Vargas a déclaré que la réunion visait à rechercher un soutien des pays membres pour un dialogue conduisant à un accord national mettant fin à la violence et à l'instabilité en Haïti.

« Nous soutenons le Président Jovenel Moïse, élu démocratiquement et attirons l'attention sur la responsabilité de la communauté internationale et sur la nécessité de ne pas abandonner la République d’Haïti » a déclaré Miguel Vargas devant les membres du Conseil

À son avis, la situation en Haïti a un impact négatif sur la République Dominicaine, qui a été contrainte de renforcer la sécurité de ses frontières alors que le commerce binational a considérablement diminué dans la zone frontalière, affectant les populations dans les deux nations.

Rappelant fermement au membre du Conseil, « Ce que nous voyons en Haïti ces temps-ci peut sembler banal, mais c'est inacceptable pour des pays comme ceux représentés au Conseil de sécurité. »

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


loucko
Posté le 06/10/2019 00:07:44
C'est le manque d'une prise de concience qui empêche les haïtiens de s'unir. Sans cette prise de concience, le pays va de mal en pire. Aucun docteur ne peut guerrir cette maladie sans ce médicament. Il n y aura aucun gouvernement de rupture ou de changement de systeme sans cette prise de concience car nous somme tous coupable. Direct ou indirect
Vince
Posté le 05/10/2019 10:06:45
J'ai toujours connu les problèmes entre les haïtiens et les dominicains, ayant vécu la bas c'est un problème économique et historique
Johnny22
Posté le 04/10/2019 18:24:57
Je ne sais pas ce que l'ONU fera mais il y a rien à aller chercher dans ce pays.
pipo
Posté le 04/10/2019 11:42:37
Ne soyez pas surpris si l'armee Dominicaine RENTRE en Haiti pour proteger ses ressortissants. Andre Michel, Jean Andre Victor, Don Kato, l'avenir du pays est dans vos mains. Pillez, brulez, apres le bal la charge sera plus lourde.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n