Nouveau calendrier scolaire remanié 2022-2023 (Officiel)





iciHaïti - AVIS France : Message de l’ambassadeur aux français vivant en Haïti

iciHaïti - France : Clôture du stage de formation du RAID aux agents spécialisés de la PNH

iciHaïti - Crise : Les dominicains appelés à quitter Haïti dès que possible

iciHaïti - Crise : La Mairie de Cap-Haïtien manque de carburant, demande l’aide des citoyens

iciHaïti - Littérature : Haïti dans les Finalistes du Prix «Les Afriques 2022»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #923

Haïti - FLASH : Incident dans la zone franche de la CODEVI, les ouvriers évacués sous protection

Haïti - Mondial FIFA, Pérou 2023 : Nos jeunes Grenadiers U-17 connaissent leurs adversaires (phase finale qualificative)

Haïti - FLASH : «Il faut des soldats sur le terrain dès maintenant» dixit ex Ambassadrice US Pamela A. White


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Les USA ne comptent pas intervenir «officiellement» sur le sort du Président Moïse
09/10/2019 11:08:25

Haïti - FLASH : Les USA ne comptent pas intervenir «officiellement» sur le sort du Président Moïse
En début de semaine, le Sénateur Républicain de la Floride Marco Rubio, réagissant sur la crise en Haïti et aux demandes répétées de l’opposition de démission du Président Jovenel Moïse, a déclaré lors de la conférence « Inter American Press Association » que ce n’était pas le rôle des États-Unis d’inviter un dirigeant élu démocratiquement à se retirer.. Des propos qui interviennent alors que les haïtiens ont accusé la semaine écoulé l’administration Trump de soutenir Jovenel Moïse

Le Sénateur Rubio, l’un des partisans les plus solide d’Haïti a ajouté « Mon intérêt pour Haïti a toujours été d’avoir une démocratie, des élections et un État de droit et je continuerai à le soutenir dans ces efforts […] Nous n'avons pas de rôle à jouer dans qui démissionne et qui reste. »

Rappelons que lors d'une rencontre la semaine écoulée, avec Nancy Pelosi la Présidente de la Chambre des Représentants des États-Unis et des leaders de la communauté haïtienne du Sud de la Floride, la Congresswoman démocrate Fréderica Wilson, avait proposé une alternative à la crise beaucoup plus engagée en déclarant « […] soit on trouve une solution pour mettre fin aux manifestations, soit on trouve un moyen pour destituer le Président. »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-28924-haiti-flash-l‘opposition-tente-de-faire-pression-sur-l-onu-et-l-internationale.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Homme de Jacmel
Posté le 10/10/2019 04:30:34
Bien dit car cette opposition est loin d'être crédible, rationnelle et capable d'aider ce pays a part brisé, vandalisme et lock....
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n