iciHaïti - RD : 953 haïtiens déportés en 4 jours

iciHaïti - Sud-Sud : La révolution numérique au service des pays émergents

iciHaïti - Crise : Des individus enlèvent une partie du tablier du pont de la ville de Léogâne

iciHaïti - Lakou Kajou : Un programme éducatif en créole pour les jeunes enfants haïtiens

iciHaïti - Culture : 16ème édition du Festival 4 Chemins


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Jovenel Moïse réitère sa volonté de remplacer le système en place

Haïti - Social : Vives réactions sur le viol collectif à la Prison des Gonaïves

Haïti - Crise : Une délégation américaine attendue en Haïti

Haïti - FLASH : Delta Airlines va cesser définitivement de desservir Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Pus de 200 organisations de plus de 20 pays soutiennent la lutte en Haïti
15/10/2019 09:23:01

 Haïti - Politique : Pus de 200 organisations de plus de 20 pays soutiennent la lutte en Haïti
Un collectif de plus de 200 organisations de défense des droits de l’homme, provenant de. Plus de 20 pays (Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, Guatemala, Honduras, Martinique, Mexique, Panama, Pérou, Porto Rico, République Dominicaine, Trinidad et Tobago, Uruguay, Venezuela et quelques autres venu des États-Unis, de France et de Hongrie) a écrit une lettre ouverte au peuple haïtien, lui exprimant sa solidarité et son soutien dans sa quête pour obtenir la démission du Président Jovenel Moïse.

Parmi les signatures figure celle du Prix Nobel de la Paix argentin, Adolfo Pérez Esquivel, qui a remporté le prix en 1980 pour son travail en faveur des droits de l’homme en Amérique latine.

« Des quatre coins et des secteurs les plus divers de notre continent américain, nous souhaitons exprimer notre solidarité et notre soutien à la lutte que vous menez, tant dans les rues qu’à travers d’autres moyens, pour une demande juste et urgente […]

« C’est une revendication qui s’élève comme un cri assourdissant, exigeant la démission du Président Jovenel Moïse, de son gouvernement et de son parlement parce qu’ils n’ont plus aucune légitimité et capacité à gouverner […]

« Nous faisons nôtre votre revendication devant l’ONU, l’OEA, les gouvernements des États-Unis et de l’ensemble du Core Group […] Nous exigeons de ces puissances qu’elles abandonnent leur qualification erronée et leur diabolisation d’Haïti et qu’elles respectent votre droit à l’autodétermination […] »

Concluant « Sœurs et frères haïtiens, vous avez dit : ça SUFFIT, et nous, les peuples de la région, nous disons ça SUFFIT avec vous. Toujours éclairant les voies de la libération de l’esclavage d’hier et d’aujourd’hui, en solidarité avec tous les peuples en lutte, vous n’êtes pas seuls. Aujourd’hui, l’avenir de Notre Amérique est en jeu en Haïti, votre lutte est la nôtre ! »

Par ailleurs, ces organisations latino-américaines rejette le déploiement du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) un nouvelle mission politique spéciale à partir du 16 octobre https://www.haitilibre.com/article-28089-haiti-onu-en-octobre-il-n-y-aura-plus-aucune-force-armee-de-maintien-de-la-paix-en-haiti.html .

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Homme du Sud
Posté le 16/10/2019 09:06:48
Alors qui dirait que ce président est un dictateur ? Au contraire trop pondéré et sage. Ces puissants du secteur privé donne des $ millions en lobyisme malheureusement ils ont peu de carburants pour convaincre les gouvernements étrangers car non seulement carrance de carburants moral pour les convaincre.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n