iciHaïti - Petit-Goâve : Un jeune de la Rue Benoît attaqué à coups de machettes

iciHaïti- Sécurité : 17 accidents 26 victimes

iciHaïti - USA : Le Sous-secrétaire d’État David Hale attendu en Haïti

iciHaïti - Culture : Manno Beats reçu en triomphe à la Mairie de Delmas

iciHaïti - Petit-Goâve : Reprise des activités au Tribunal de Première Instance


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH Venezuela : Le Président Maduro et 29 personnalités frappés d’interdictions en Haïti

Haïti - Diplomatie : Nouvel Ambassadeur de l’Argentine accrédité

Haïti - Justice : Arnel Bélizaire rejette les accusations portées contre lui

Haïti - Politique : Décès de la Mairesse adjointe d'Anse-à-Foleur


+ de nouvelles



Haïti - Crise : Haute tension à Léogâne
18/10/2019 09:31:16

Haïti - Crise : Haute tension à Léogâne
Jeudi la ville de Léogâne à vécue une journée de haute tension. Répondant à l’appel de l’opposition, pour continuer à réclamer la démission du Chef de l’État, des « manifestants » très violents et armés ont attaqué saccagé, pillé et partiellement incendié plusieurs institutions dont la la Mairie et le tribunal de paix de la juridiction..

Ils ont également attaqué le sous-commissariat de police et incendié au moins 3 véhicules de police garés à l’entrée et sur la cour du commissariat. Les policiers débordés par le nombre, ont du évacuer les lieux, laissant les individus vandaliser et tenter d'incendier le poste de police.

Des agents de l’Unité Départementale de Maintien de l’Ordre (UDMO) sont intervenus en renfort, utilisant des gaz lacrymogène et des tirs à balles réelles pour disperser les manifestants et éviter que l’incendie détruise toutes les installations. Au cours de cette attaque un manifestant aurait été touché mortellement par balle.

Plusieurs tirs sporadiques d’armes automatique ont été rapporté dans plusieurs quartiers de la ville…

La Station Radio Excellence, propriété du député Jean Wilson Hyppolite (pro gouvernemental) et Président du bloc majoritaire à la Chambre Basse, a aussi été partiellement incendiée…

Devant ce déchainement de violence les forces de l’ordre sont intervenues chaque fois, affrontant les manifestants sous les jets de pierres et faisant un large usage de gaz lacrymogène pour disperser des individus très motivés…

PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Don Wils
Posté le 19/10/2019 09:06:31
C'est tout à fait normal qu'ils caillasses et détruisent sans concession. Quand on vote des énergumènes comme : don kato, ti gracia, youri tortue et j'en passe... voilà le résultat aujourd'hui !
Jean gilles
Posté le 19/10/2019 03:30:36
Bonjour, tous ceux qui appellent à cette violence pour détruire ne pourront pas diriger le pays . Ils veulent seulement être pour dire j'ai été président. Quelqu'un qui a été élu doit pouvoir terminer son mandat. Jovenel Moïse n'est pas un président à vie, il n'est pas au pouvoir pour toujours. Ces faux dirigeants n'ont aucune intelligence. Où est ce que ces imbéciles ont appris à faire de la politique? Ce sont des gens qui cherchent de la gloire et à remplir leur poche, cassent et après ils attendront l'aide des étrangers pour reconstruire. Ces imbéciles n'aiment pas Haïti.
Median
Posté le 18/10/2019 09:47:25
Certains manifestants en haiti ne respectent pas les biens du pays ils veulent à tout prix détruire le pays et après satisfaction de leur revendication ils restent à attendre la communauté internationale. Quel peuple ! Quel pays ! Quel patriotisme !
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n