iciHaïti - Humanitaire : L’ONU envisage une distribution d’aide par hélicoptère

iciHaïti - Santé : La Population invitée à se soumettre à des tests de dépistage du diabète

iciHaïti - Petit-Goâve : Démantèlement d'un gang à Vialet

iciHaïti - Éducation : Reconstruction du Lycée du Cent Cinquantenaire

iciHaïti - Michaëlle Jean : Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Séisme au large de Saint-Marc

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : L’ex-marine Duroseau, affirme être venu en Haïti aider la formation des FAd’H

Haïti - Économie : Une délégation haïtienne d’hommes d’affaires à Taïwan

Haïti - Massacre de La Saline : Les États-Unis exhorte Haïti à traduire les coupables en justice


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : L’économie d’Haïti dernière de la zone Caraïbes et Amérique Latine
04/11/2019 07:50:22

Haïti - FLASH : L’économie d’Haïti dernière de la zone Caraïbes et Amérique Latine
Après les prévisions pessimistes en juin dernier de la Banque Mondiale sur la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) en 2019 d’Haïti qu’elle estimait à 0.4% c’est maintenant le Fonds Monétaire International qui envisage un taux encore plus bas de 0.1%, à la limite d’une croissance négative (même niveau que 2010 lorsque le séisme a dévasté le pays), alors qu’en 2018 le PIB d’Haïti déjà bas, était de 1.5%.

Quant aux perspectives pour Haïti, le FMI projette un croissance peu brillante avec un taux de 1,2% pour 2020 et de seulement 1,5% en 2024…

Dans le dernier rapport du Forum économique mondial « Global Competitiveness Report 2019 » l’indice mondial de la compétitivité publié en octobre, Haïti arrive dernier sur l’ensemble des économies de la zone Caraïbe et Amérique latine et est classé 138e sur 141 économies analysées, devant le Congo (139e), le Yémen (140e) et le Tchad (141e).

Parmis les 103 indicateurs analysés (évalués de 0 à 100) on constate qu’Haïti éprouve des difficultés entre autres dans la stabilité macro-économique (131e), l’inflation (133e), les institutions (139e), la sécurité (125e), la performance du secteur public (130e), les droits de propriété (140e), l’orientation future du gouvernement (141e) et la gouvernance d’entreprise (141e)...

En terme d’infrastructures Haïti se classe bon dernier (141e) en raison entre autres de sa piètre infrastructure de transport, de ses la piètre qualité de ses services et de l’accès et de l’approvisionnement en électricité et en eau potable...

Ces mauvaises performances d’Haïti contrastent avec les performances nos voisins dominicains (78e au monde) qui devancent Haïti de 20 points et se classent au premier rang en termes d'infrastructures de transport par rapport aux pays de l'Amérique Centrale et 37e au monde.

Dans le «Doing Business 2020» qui vient dêtre publié la situation n’est guère meilleure pour Haïti qui se retrouve avant-dernier des pays des Caraibes et de l’Amérique Latine juste devant le Venezuela et 179e au monde sur 190 pays analysés, loin derrière la République dominicaine (115e au monde).

Par ailleurs, Haïti et le Venezuela sont les deux seuls pays du continent américain n’offrant pas en 2020 de « Facilité pour faire des Affaires » selon la Banque Mondiale...

Jouthe Joseph, le Ministre a.i. de l’Économie et des Finances (MEF) reconnait que la situation économique que traverse actuellement le pays est proche de l’effondrement et serait le résultat des mouvements socio-politiques enregistrés depuis plusieurs mois. Toutefois, il estime légitime les mouvements de protestation de la population qui vit dans une précarité inacceptable, réitérant la volonté du Gouvernement à palier à cette situation précaire qui fragilise la société.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-26003-haiti-flash-doing-business-2019-haiti-dans-le-top-10-des-pires-pays.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jaguar
Posté le 04/11/2019 12:55:05
Cette descente aux enfer de notre economie n'est pas une quetions d'opposition, mais de mauvaise gestion des affaires du pays, mauvaise gestion due a la dilapidation du petro-fonds qui aurait pu contribuer a un developpement visible et durable: Dans les autre pays où l'Etat existe, on assiste aussi au mouvement d'opposants, mais cela ne nuit a rien, car les collaborateurs savent rencontrer les leaders d'oppositions pour trouver comment satisfaire les insatisfaits et les indignés...
Homme de Jacmel
Posté le 04/11/2019 08:58:10
L'opposition doit être très contente de cette nouvelle qui doit les motiver d'avantage a tout détruire car dans leur philosophie, pour être au pouvoir il faut brûler et briser et réduire tout à rien...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n