iciHaïti - Port-au-Prince : L’administration communale équipe ses agents de la voirie

iciHaïti - Social : Funérailles de l’Artiste-Peintre Gérard Fortuné

iciHaïti - RD : 9,768 haïtiens déportés ou refoulés en novembre

iciHaïti - Culture : «Manno Beats» reçu par le Ministre de la Jeunesse

iciHaïti - USA : 23 Millions de dollars pour un programme d’alimentation scolaire


+ de nouvelles


Haïti - Ounaminthe : Ouverture d’un Observatoire de la Migration et de la Traite Transfrontalière

Haïti - Politique : L’Ambassadeur du Canada rend visite au Maire de Delmas

Haïti - FLASH : L'Unité de Lutte Contre la Corruption s’est saisie du dossier du Consul d’Haïti à Santiago

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : 1.5 millions de Gourdes de subvention payés aux familles des policiers décédés


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Renforcement des capacités des cadres du secteur culturel
04/12/2019 09:30:09

Haïti - Politique : Renforcement des capacités des cadres du secteur culturel
Lundi 2 décembre à l'hôtel Montana Jean Michel Lapin, le Ministre de la Culture, de concert avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a procédé au lancement officiel de « l’atelier de renforcement des compétences pour l’encadrement du développement de la culture et le pilotage stratégique du secteur public et privé, des industries de la création » qui se déroule du 2 au 6 décembre à l’intention de 25 cadres, publics et privés, du secteur culturel.

Par cet atelier de renforcement des capacités des cadres, publics et privés de la culture, le Ministre Lapin, entend travailler à la mise en œuvre des principes directeurs de la convention de l’UNESCO de 2005 qui prévoit de formuler et de mettre en œuvre des politiques d’encadrement et de soutien au développement du secteur culturel et de l’économie créative.

Plusieurs thématiques seront abordées lors de ces assises dont « les processus participatifs avec la société civile et le secteur privé et dispositifs d’appui aux entreprises culturelles », « financement de la culture et promotion de l’investissement dans les entreprises du secteur culturel » et « Gouvernance et gestion culture : politiques, lois et dispositifs de soutien ».

Les travaux de cet atelier porteront notamment sur :

  • Le cadre normatif international de la gouvernance et la gestion de la culture ;
  • L’historique des décisions des Sommets et des conférences ministérielles de la Francophonie consacrés à la Culture et aux industries culturelles et créatives ;
  • La Convention UNESCO de 2005, ses caractéristiques spécifiques et ses différences d’avec les conventions sur le patrimoine culturel ;
  • Enjeux du rôle stratégique de l’État pour la dynamisation de la culture et de ses industries ;
  • Les approches pour inscrire durablement la culture et ses industries dans les stratégies nationales de développement économique et social : exemples du Burkina Faso (SCADD et PNDES) et d’Haïti ;
  • Cadre législatif relatif au secteur de la culture : le statut d’artiste ; droits d’auteurs ;
  • Les dispositifs pour soutenir la création et promouvoir le patrimoine culturel : cas du Burkina Faso, du Canada, de la France et de l’Afrique du Sud ;
  • L’articulation du patrimoine culturel avec les industries culturelles, l’artisanat d’art et le tourisme à travers l’approche par grappe : l’exemple du Sénégal avec la Grappe TICAA dans la Stratégie de croissance accélérée ;
  • Les dispositifs de coopération avec la société civile et d’appui aux entreprises culturelles ;
  • Le financement de la culture et la promotion de l’investissement dans les entreprises du secteur culturel et créatif ;
  • Quelles bonnes pratiques d’ailleurs adapter au contexte haïtien?

Mardi, la deuxième journée de l’atelier a débuté avec un « État des lieux du cinéma en Haïti ». Camille Moïse alias « Kharmeliaud », a dressé un sombre tableau de la situation du Cinéma en Haïti. Il a cité notamment l’absence d’infrastructures cinématographiques et la manque de production de qualité dans le pays affirmant « Le cinéma pourrait être l’un des moyens le plus sûr de mettre Haïti sur la carte du monde » tout en soulignant le manque à gagner pour l’économie haïtienne.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n