iciHaïti - PNH : Le puissant Chef de Gang «Tiyen» mortellement blessé

iciHaïti - Sécurité routière : 27 accidents, au moins 55 victimes

iciHaïti - UEH / URGéo : Concours de dessins 2020, inscriptions ouvertes

iciHaïti - Politique: L’EDH ne facturera pas ses clients pour le long black-out du mois juillet

iciHaïti - RAPPEL : Obligation de libeller et d'afficher les prix en Gourdes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 11 août 2020

Haïti - SAGA : La SOGENER S.A. dénonce la persécution politico-judiciaire de l’État

Haïti - Politique : «Operasyon relimen motè Ed'H yo»

Haïti - Armée : Bientôt des militaires haïtiens à nos frontières ?


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Le Ministre Charles veut offrir un avenir meilleur aux jeunes du pays
09/12/2019 08:55:57

Haïti - Politique : Le Ministre Charles veut offrir un avenir meilleur aux jeunes du pays
Edwing Charles, le Ministre de la Jeunesse, accompagné de son Directeur Général Mario Florvil et de cadres du Ministère, a rencontré la semaine écoulée les membres de la Commission Nationale de Désarmement, de Démantèlement et de Réinsertion (CNDDR).

Les échanges ont portés sur les moyens pouvant rendre effectif le retour à la vie normale des jeunes que l'on considère comme des délinquants et empêcher que d'autres jeunes des quartiers populaires ne connaissent de mauvaises expériences pour eux et pour leur communauté.

Le Ministre Charles qui reconnait qu'un jeune sans formation et marginalisé a plus de chance de s'égarer dans le banditisme, entend, via la Direction de Jeunesse et d'Insertion (DJI), offrir des opportunités aux jeunes afin de les aider à construire leur avenir par le travail, dans la fierté.

Les responsables de la DJI croient que la formation professionnelle et l'entrepreneuriat peuvent conduire vers la prospérité les jeunes, convaincu que si les jeunes sont pris en charge à temps ils seront moins susceptibles d'adopter certains comportements nuisibles pour la société.

Le Ministre Charles croit que ceux que nous appelons « bandits ou criminels » sont des victimes et nous devons leur donner une nouvelle chance en participant à leur rééducation et leur réinsertion. Affirmant « La reconstruction du pays doit aussi passer par l'éducation des plus jeunes. Il faut commencer à travailler avec les enfants, leur apprendre à devenir des citoyens attachés à leur communauté et leur pays. Ainsi, on n’aura pas à réprimer des délinquants mais à bénéficier de la contribution des filles et fils d’Haïti. »

En outre, la Direction des Activités Physiques et des Sports du Minist`ere s’est dite prête à apporter sa contribution en travaillant de concert avec la CNDDR en vue de faciliter la pratique sportive dans ces quartiers, car le sport favorise le développement de la confiance en soi, de la discipline et de l'esprit de tolérance et peut contribuer à améliorer les conditions de vie de la jeunesse et de leur quartier.

Le Ministère et le CNDDR ont convenu de poursuivre leurs réflexions cette semaine et se sont engagés à travailler sur un plan d’action à mettre sur pieds en vue de redonner confiances aux jeunes et les aider à se construire un avenir certain.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Amos77
Posté le 11/12/2019 09:41:28
Article intéressant, mais est-ce que les responsables sont capables de mettre le budget qu'il faut pour permettre réellement aux jeunes d'avoir un vrai avenir par les études, le travail et l'entrepreunariat. En tout cas, les pistes de réflexion sont bonnes, espérons qu'il y a vraiment de la volonté de tirer vers le haut pour un meilleur avenir pour les jeunes et le pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n