iciHaïti - PNH : Distribution de masques au QG du CIMO

iciHaïti - Culture : Fermeture du Parc national historique

iciHaïti - Petit-Goâve : La police municipale ferme les portes de la Mairie

iciHaïti - Covid-19 : Les transports en communs «une bombe sanitaire à retardement»

iciHaïti - Covid-19 : Mesures sanitaires dans le transport en commun


+ de nouvelles


Haïti - FLASH Covid-19 : Haïti passe la barre des 20 cas confirmés

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 3 avril 2020

Haïti - Politique : Les opérateurs de télécoms face à la crise du Covid-19

Haïti - Éducation : Enseignement à distance pour tous, clarification...


+ de nouvelles



Haïti - Minustah : Edmond Mulet s’en va, Mariano Fernández arrive
16/05/2011 15:48:42

Haïti - Minustah : Edmond Mulet s’en va, Mariano Fernández arrive
Le Secrétaire Général Ban Ki-moon, a nommé aujourd'hui Mariano Fernández, ancien ministre des affaires étrangères du Chili, en tant que son prochain Représentant spécial pour Haïti et chef de la mission des Nations Unies de maintien de la Paix en Haïti (Minustah).

M. Fernández succédera à Edmond Mulet du Guatemala à la tête de la Mission des Nations Unies selon un communiqué publié par le porte-parole de M. Ban. Dans la déclaration, M. Ban a exprimé sa profonde gratitude à M. Mulet [qui achèvera sa mission le 31 mai 2011] pour sa contribution aux efforts de l'ONU en Haïti à la suite du séisme de l'an dernier.

Cette nouvelle nomination intervient deux jours après que Michel Martelly a été assermenté comme nouveau Président d'Haïti lors d'une cérémonie en présence de fonctionnaires de l'ONU dans la capitale, Port-au-Prince.

En savoir plus sur Mariano Fernández :
Avant d'être Ministre des Affaires étrangères du Chili, Mariano Fernández, 66 ans, a servi comme Ambassadeur aux États-Unis (2006-2009), Royaume-Uni (2002-2006), Espagne (2000-2002) et en Italie (1992-1994). Il a également été le Représentant du Chili auprès de l'Union européenne (1990-1992), ainsi que Ministre des Affaires étrangères dans son pays de 1994 à 2000 et de 2003 à 2007 il a représenté son pays à la Commission baleinière internationale (Comisión Ballenera Internacional) (CBI).

Entre 1974 et 1982, pendant la dictature militaire au Chili, M. Fernandez vivait en exil en Allemagne où il travaillait comme secrétaire de rédaction pour le magazine Development and Coopération, l’agence de presse IPS Dritte Welt Nachrichten et le Handbook of Development Assistance. De retour au Chili, M. Fernandez a travaillé comme chercheur et membre du Comité exécutif du Centre d’études sur le développement (CED), de 1982 à 1990.

M. Fernandez est diplômé en droit de l’Université catholique de Santiago au Chili et en méthodes de recherches en sciences sociales de l’Université de Bonn, en Allemagne.


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2936-haiti-minustah-allocution-de-depart-d-edmond-mulet.html

BF/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Brutus
Posté le 17/05/2011 02:09:11
Nous sommes fatigués avec cette force internationale. Il est temps pour nous, les Haïtiens d'avoir notre propre armée. Il est temps aussi que notre constitution soit respectée. De même que la Police Nationale exerce sa fonction dans le pays, nous avons aussi grande soif de l'autre force qui n'est autre que l'Armée d'Haïti. Alors, nous n'aurons plus besoin du départ d'un Mulet, ou l'arrivée d'un Fernandez, comme par le passé, le départ d'une première commission Civile et l'arrivée d'une troisième Commission Civile!
Leonidas
Posté le 16/05/2011 16:09:35
Un gendarme s'en va un autre s'en vient. Un souflanchou remplace un autre. yon mulet ale yon bourik vini.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n