iciHaïti - Social : Distributions de milliers de kits alimentaires

iciHaïti - Petite-Rivière de l'Artibonite : Fusillade 6 victimes

iciHaïti - Carrefour : Des résidents s’opposent à l’installation d’un Centre pour les victimes du Covid-19

iciHaïti - Anse-à-Pitres : Le marché binational sans les dominicains

iciHaïti - Kenscoff : Approvisionnement des restaurants communautaires


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 29 mars 2020

Haïti - Santé : $50M de la BID pour la lutte contre le Covid-19

Haïti - Santé : Un cas de Covid-19 à Cuba en provenance d'Haïti

Haïti - FLASH : Rapatriement au Canada, quelques heures encore pour acheter votre place


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : Les récoltes d’automne sont peu performantes
05/01/2020 08:17:31

Haïti - Agriculture : Les récoltes d’automne sont peu performantes
Dans son dernier bulletin Famine Early Warning System Network (FEW NET) a procédé a l’actualisation de la situation agricole et dela sécurité alimentaire en Haïti de décembre 2019 à Mai 2020 soulignant que « […] malgré une amélioration de la situation sociopolitique et un regain des activités économiques, les ménages pauvres continueront de recourir à des stratégies de crise et de stress pour maintenir leur consommation alimentaire. Conséquemment, une insécurité alimentaire en Crise (Phase 3 de l’IPC) et en Stress (Phase 2 de l’IPC) se maintient, avec un nombre important de ménages en crise.

Avec la reprise des activités économiques, perturbées depuis plusieurs mois, un approvisionnement régulier des marchés est observé, sauf à Croix-des-Bossales et aux Gonaïves. Toutefois, la situation reste imprévisible et risque de se détériorer, les causes profondes de la crise actuelle n’ayant pas été adressées. Le prix des produits alimentaires demeure significativement au-dessus de la moyenne.

La migration, la vente de charbon, entre autres, constitueront des sources de revenus des pauvres et très pauvres jusqu’au démarrage de la campagne de printemps, la campagne d'hiver n'étant pas importante en termes d’offre de main-d’œuvre. »

Dans la perspective jusqu’à mai 2020, les analystes de Fews Net maintiennent leurs prévisions et reste prudent sur la situation en Haïti expliquant « Le développement de la situation actuelle reflétant en majeure partie les suppositions émises dans les perspectives d’octobre 2019 à mai 2020, les mêmes hypothèses peuvent être maintenues. Malgré la reprise récente des activités économiques et d’un retour apparent au calme, il n’y a pas d’éléments qui permettent de conclure à une stabilisation à long terme de la situation et l’hypothèse selon laquelle les troubles sociopolitiques perdureront jusqu’à mai 2020 est maintenue. »

Ils précisent que les récoltes de la campagne d’automne permettent d’améliorer temporairement la disponibilité alimentaire pour certains ménages, « […] mais de façon limitée pour les régions qui font l’objet d’une vulnérabilité importante à l’insécurité alimentaire du fait de facteurs chroniques (taux de pauvreté plus importants, accès difficile aux marchés), ou qui n’ont pas bénéficié de précipitations suffisantes et qui ont essuyé des pertes de récoltes ont une disponibilité alimentaire plus faible […] Par ailleurs, de nombreux ménages subissent toujours les effets des perturbations sociopolitiques, même si la situation tend vers une amélioration depuis quelques semaines. De nombreuses zones devraient se maintenir donc en Stress (Phase 2 de l’IPC) et Crise (Phase 3 de l’IPC) jusqu’en janvier 2020.

La deuxième période du scénario coïncide avec le pic des récoltes d'hiver, qui ne sont pas importantes en termes de volume et qui sont dominées par le haricot en plaines irriguées et montagnes humides ainsi que par le pois Congo, puis de quelques racines et tubercules, de la banane et par le lancement de la campagne de printemps 2020. Une fois les stocks des récoltes d’hiver et d’automne épuisés, les ménages devront donc s’approvisionner au marché.

Les sources de revenus non agricoles pourraient être perturbées par les troubles sociopolitiques. Ceci ajouté au niveau élevé des prix des produits de base pourrait diminuer le pouvoir d’achat des ménages. Ainsi, les ménages les plus pauvres devraient encore avoir recours à des stratégies de crise comme l'intensification de la vente de charbon, la consommation des aliments de faible qualité ou la réduction du nombre de repas journalier. Ceci contribuerait à amplifier l'érosion des moyens d'existence. Dans ce contexte, le nombre de zones en Crise (Phase 3 de l’IPC) alimentaire pourrait augmenter. »

En savoir plus sur l’Échelle IPC (Integrated food security Phase Classification) :

Phase 1 :
Accès à une alimentation généralement adéquate et stable avec un risque modéré à faible de tomber graduellement dans des phases supérieures ;

Phase 2 : Insécurité alimentaire modérée / limité
Accès limité à une alimentation adéquate avec un risque élevé et récurrent de tomber graduellement dans la Phase 3, 4 ou 5 (en raison de la probabilité d’évènements adverses et d’une grande vulnérabilité) ;

Phase 3 : Crise alimentaire et des moyens d’existence aiguë
Insuffisance aiguë et critique de l’accès à l’alimentation assortie d’une malnutrition grave et inhabituelle et un épuisement accéléré des avoirs relatifs aux moyens d’existence qui, si la situation se maintient, va faire tomber la population dans la Phase 4 ou 5 et/ou va probablement se traduire par une pauvreté chronique ;

Phase 4 : Urgence humanitaire
Insuffisance grave de l’accès à l’alimentation assortie d’une mortalité excessive, une malnutrition très élevée et en progression et un épuisement irréversible des avoirs relatifs aux moyens d’existence ;

Phase 5 : Famine / Crise humanitaire
Grave perturbation sociale assortie d’un manque total d’accès à l’alimentation et/ou d’autres besoins de base dans laquelle la famine généralisée, la mort et le déplacement sont incontestables.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n