iciHaïti - Thomonde : Violence sauvage au Tribunal de Première Instance

iciHaïti - Cap-Haïtien : 3 anciennes maisons Gingerbread réduites en cendres

iciHaïti - UNESCO : Un Professeur de l’UEH, l'un des lauréats d’un concours international sur les futurs de l’éducation

iciHaïti - Sécurité : Bilan de la PNH

iciHaïti - Sunrise Airways : Jérémie à 35 minutes de Port-au-Prince


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 14 août 2020

Haïti - Justice : Violence de l’opposition autour de l’audition à l’ULCC de l’ex-Sénateur Latortue

Haïti - Histoire : 229e anniversaire du Congrès du Bois Caïman

Haïti - Politique : L’EDH hausse le ton contre les voleurs d’électricité


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : En 2019, les routes en Haïti ont fait 3,837 victimes (bilan partiel)
06/01/2020 07:33:58

Haïti - FLASH : En 2019, les routes en Haïti ont fait 3,837 victimes (bilan partiel)
Garnel Michel Coordonnateur de l’organisation haïtienne Services Techniques et Opérationnels pour Pallier aux Accidents (STOP-Accidents), nous informe que du 31 décembre 2018 au 31 décembre 2019, 2,260 accidents de la circulation ont été rapportés sur les routes en Haïti , qui ont causé au moins 3,837 victimes : 520 morts et 3,317 blessés, la plupart des jeunes…

Arcahaie, Léogane, Saint-Marc, Cap-Haïtien, Plaine du Cul de Sac, Mariani, Gressier, Delmas, Ouanaminthe, Route de l’aéroport, Morne Tapion, Côte des Arcadins entre autres, sont les principales communes et zones où ces accidents ont été enregistrés au cours de l’année

Ce bilan a été réalisé en partenariat avec le Centre Ambulancier National (CAN) et la Croix-Rouge haïtienne. Toutefois, faute de moyen STOP-Accident n’est pas en mesure d’une part faire le suivi de l’état de santé des blessés dont certains décèdent des suites de leurs blessures et ne sont pas comptabilisés et d’autres part certaines zones du territoire natioanle ne sont pas encore couvertes les réseaux de STOP-Accidents.

STOP-Accidents, qui rappelle que les accidents de la routes sont parmis les premières causes de mortalité en Haïti,. continue de demander aux autorités concernées de prendre des mesures visant à réduire les risques d’accidents sur la voie publique notamment : en renforçant les effectifs de la Police routière, en installant de l’éclairage public, en déplaçant certains marchés et en mettant de l’ordre dans le transport public en général et dans les taxis-motos en particulier.

Lire aussi :
https://www.icihaiti.com/article-29647-icihaiti-circulation-fin-d-annee-mortelle-hausse-de-229-des-accidents.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Rey
Posté le 06/01/2020 09:54:02
Il faut savoir que beaucoup de ces accidents ne viennent pas de problèmes mécaniques mais du manque d'expériences des chauffeurs car beaucoup ont acheté leur licence et non aucune expérience de conduire.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n