iciHaïti - Justice : Des détenus oubliés dans leur cellule

iciHaïti - Santé : 2ème semaine de grève à la maternité Isaïe Jeanty

iciHaïti - Bahamas : 42 migrants haïtiens expulsés et rapatriés à Port-au-Prince

iciHaïti - PNH : 13ème cohorte de la police maritime

iciHaïti - Japon : Haïti à l’Exposition universelle d’Osaka 2025 ?


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 26 octobre 2020

Haïti - Politique : L’Unité Hydro Météorologique pourrait devenir un organe autonome

Haïti - FLASH : Appel à contribution à la première revue de l’ULCC sur la corruption

Haïti - RD : Réunion bilatérale autour des bornes frontières


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : La Commission nationale de désarmement lance un ultimatum
07/01/2020 10:50:57

Haïti - FLASH : La Commission nationale de désarmement lance un ultimatum
Suite à l’arrestation du trafiquant d’armes Arby Frantz Larco le 24 décembre dernier https://www.haitilibre.com/article-29607-haiti-flash-demantelement-d-un-important-reseau-d-armes-et-de-munitions.html et la saisie d’une liste d’acheteurs https://www.haitilibre.com/article-29651-haiti-flash-une-liste-d-acheteurs-saisie-chez-le-trafiquant-d-armes-larco.html , Jean Rebel Dorcénat, le Porte-parole de la Commission Nationale de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (CNDDR), avait demandé aux acquéreurs de remettre volontairement les armes et munitions illégales achetées, donnant l’assurance de la totale confidentialité.

Lundi 6 janvier, Jean Rebel Dorcena a fait le point sur cette l’appel volontaire et présenté aux médias une petit arsenal acheté auprès de Larco, remis volontairement par un entrepreneur dont l’identité est resté confidentielle, qui en avait l’acquisition pour protéger son entreprise, a précisé Dorcena.

Un arsenal qui comprenait notamment : 4 fusils d’assaut M4 dont un ayant la capacité de lancer des grenades, 240 cartouches de calibre 7.62 mm, 703 cartouches de calibre 5.56 mm, 150 cartouches de calibres 9 mm, 11 chargeurs pour M4, de capacité 30 cartouches, 3 chargeurs de capacité 100 cartouches, des gilets par balles, 15 grenades de calibre 37 mm pour M4 et 7 grenades assourdissantes.

Toutefois, une seule remise d’armes est un résultat insuffisant pour la Commission qui a lancé un ultimatum d’une semaine à tous les acheteurs qui se sont procurer des armes et des munitions auprès du trafiquant Larco pour qu’il rendent ces matériels, leur assurant l’anonymat et qu’il ne seront pas dénoncé à la police.

La Commission a rappelé qu’elle détient suffisamment d’informations sur les acheteurs pour mettre en action la justice contre eux, s’ils refusent de remettent volontairement les armes et munitions achetées illégalement dans le délai d’une semaine.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-29651-haiti-flash-une-liste-d-acheteurs-saisie-chez-le-trafiquant-d-armes-larco.html
https://www.haitilibre.com/article-29607-haiti-flash-demantelement-d-un-important-reseau-d-armes-et-de-munitions.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n