iciHaïti - Thomonde : Violence sauvage au Tribunal de Première Instance

iciHaïti - Cap-Haïtien : 3 anciennes maisons Gingerbread réduites en cendres

iciHaïti - UNESCO : Un Professeur de l’UEH, l'un des lauréats d’un concours international sur les futurs de l’éducation

iciHaïti - Sécurité : Bilan de la PNH

iciHaïti - Sunrise Airways : Jérémie à 35 minutes de Port-au-Prince


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 14 août 2020

Haïti - Justice : Violence de l’opposition autour de l’audition à l’ULCC de l’ex-Sénateur Latortue

Haïti - Histoire : 229e anniversaire du Congrès du Bois Caïman

Haïti - Politique : L’EDH hausse le ton contre les voleurs d’électricité


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Me Antoine Luccius criblé de balles et dépouillé par des malfrats
08/01/2020 09:46:16

Haïti - Sécurité : Me Antoine Luccius criblé de balles et dépouillé par des malfrats
Mardi vers 10h00 du matin à Tabarre 52, Me Antoine Lucius Juge de Paix suppléant de Ganthier a été tué par balles par des individus non identifié alors qu'il rentrait chez lui à moto.

Selon Samuel Baucicaut Responsable de communication du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ), le Magistrat Lucius a été touché mortellement par plusieurs balles et les agresseurs après ce lâche et crapuleux crime, se sont emparés de son arme, de son téléphone cellulaire, d’une certaine sommes d’argent et de sa moto avant de prendre la fuite, laissant échapper dans leur précipitation une partie de l’argent volé, que des passants se sont empressés de ramasser…

La police scientifique s’est rendu sur place relever des indices, pour le moment, le mobile du crime reste inconnu.

Me Jean Wilner Morin, juge au Parquet de Port-au-Prince et Président de l'Association Nationale des Magistrats Haïtiens (ANAMAH) a déclaré que les autorités policières travaillent sur plusieurs pistes, déplorant au passage que le Ministère de la Justice ne permette pas aux juges d'obtenir des prêts pour acheter une automobile et être moins exposé à l’insécurité, soulignant que le juge Antoine Lucius n’avait qu’une motocyclette pour se déplacer.

PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Lynx
Posté le 08/01/2020 11:03:09
L'après "peyi lok" expose considérablement les honnêtes gens car la disette n'a épargné personne, les bandits inclus. Aujourd'hui des loups en peau de brebis sévissent et séviront encore dans la bergerie. Que DIEU préserve la population.
Eagleview
Posté le 08/01/2020 09:55:19
Le Président Moïse doit faire tout ce qui est dans son pouvoir pour bien encadrer nos juges. Un juge de paix qui se déplace en motocyclette en Haiti court beaucoup de risques. Si les parleurmenteurs qui ne font rien pour le pays, ont leur propres automobile avec des vitres noires comme le charbon pour se déplacer en toute liberté, pourquoi pas les juges de Paix. Les choses sont vraiment à l'envers dans mon pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n