iciHaïti - France : 4 lauréates haïtiennes pour le programme Résidence culture 2020

iciHaïti - Open Australie : L’Haïtiano-Japonaise Naomi Osaka qualifiée pour le 3e tour

iciHaïti - Politique : Première Politique de Recherche en Santé

iciHaïti - Social : 17,500 rations sèches distribuées dans le grand Nord

iciHaïti - Littérature : Louis-Philippe Dalembert en lice pour le «Prix les Afriques 2020»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Me Claudy Gassant, le DG de l’ULCC révoqué

Haïti - Technologie : Inauguration du système informatique MIDAS au poste frontalier de Malpasse

Haïti - FLASH : Un camion percute une école, au moins 5 élèves victimes

Haïti - FLASH : La PNH va être dotée de véhicules blindés et d’armes de guerre


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Jovenel Moïse n’abusera pas des décrets, affirme le Chancelier Edmond
12/01/2020 08:55:55

Haïti - Politique : Jovenel Moïse n’abusera pas des décrets, affirme le Chancelier Edmond
Lundi, la 50ème législature s’achèvera sans que la 51e législature prenne la relève comme le stipule la Constitution, faute d’avoir pu réaliser des élections. Le départ de tous les députés de la Chambre basse et d’1/3 des sénateurs rendant dysfonctionnel la Parlement.

Appréhendant cette situation depuis plusieurs semaines, la communauté s’inquiète des prochains mois, alors qu’ Haïti se retrouvera sans Gouvernement légitime, sans budget et sans Parlement, le Chef de l’État sera seul au commande et Gouvernera par décret sans contre pouvoir pour limiter ses actions…

Concient de ces inquiétudes, le Chancelier Bocchit Edmond tout au long de la semaine a tenté de rassurer les partenaires internationaux, alors qu’il était en tournée au Mexique, à Washington et à New York expliquant à ses interlocuteurs « Comme il y aura pas de Parlement et que l’État doit continuer de fonctionner, il y aura des décisions nécessaires comme le budget, la loi électorale entre autres, il faut des décrets pour les adopter… ».

Jeudi, Invité au Conseil de sécurité de l’ONU le Chancelier Edmond a rassuré les membres du Conseil de la volonté du Président Jovenel Moïse « […] d’assurer la continuité de l’État sans abuser des décrets et de remettre en fonction les institutions démocratiques… »

Vendredi au Département d’État, Edmond s’est entretenu avec Michael Kozack, l’assistant Secrétaire d’État pour les affaires hémisphériques a qui il a donné l’assurance que le Président Moïse « […] prendra au plus vite toutes les mesures pour faire fonctionner les institutions démocratiques… »

Au-delà de ces déclarations qui se veulent diplomatiquement rassurantes, seul l’après 13 janvier nous dira ce qu’il en sera réellement.

À suivre...

PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Eagleview
Posté le 13/01/2020 08:26:36
Est-ce que la faute du Président de la République si la loi électorale n'a pas été votée et que les élections n'ont pas pu avoir lieu ? Je ne comprends pas certains haitiens dans la diaspora qui pensent comme ceux qui vivent en haiti. Vous savez très bien que les opposants farouches d'Haiti, incluant les «parleurmenteurs» et les anti-democrates et les anacropopulus ont catégoriquement empêché le fonctionnement du pays durant le mandat de Materlly et la moitié du mandat du Président en place. Qu'est-ce que vous voulez que le Président fasse? Rien, pendant que le peuple souffre dans la misère et les anacropopulus qui se font payer par les bourgeois malpropres s'enrichent. Soyez sérieux! Aimez-vous mieux voir les parleurmenteurs controller tout pour se remplir les poches et celles de leur familles ou un Président qui se soucie des bienfaits du peuple et du pays? Pensez un peu à Haiti.
Jaguar
Posté le 12/01/2020 21:34:33
si on accepte que Jovenel gouverne par decret, on lui donnerait plein pouvoir comme dans toutes les dictatures, il aurait l'avantage de faire ce qu'il veut de ce pays qui est notre bien commun: Tous les grands dossiers judiciaires, particulierement l'epineuse dilapidation du petrofonds dont lui aussi en fait partie serait dans l'impasse, puisqu'il aura entre les mains tous les pouvoirs du pays, en tant que "Sel kok chante"...
Jean
Posté le 12/01/2020 17:35:25
Les recalcitrants seront hors jeu demain.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n