iciHaïti - Manifestation : Le cabinet de Me Madistin attaqué et vandalisé

iciHaïti - Coupe du Monde U-20F : Match amical pour nos Grenadière Haïti - Jamaïque

iciHaïti - Politique : Le Carnaval National 2020 maintenu à Port-au-Prince

iciHaïti - Politique : Moïse annule sa participation à la réunion de la Caricom

iciHaïti - Coupe du Monde U-20F : J-7, Nos Grenadières en préparation


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Panique et violente manifestation de «policiers» à Port-au-Prince

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : La France recommande de reporter tout voyage en Haïti jusqu’à nouvel ordre

Haïti - Politique : $40M pour la protection sociale et l’inclusion économique des jeunes vulnérables

Haïti - Sécurité : Le bilan de l’incendie de l’orphelinat, revu à la hausse


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : La DDE de l’Artibonite accusée de détournement de fonds
26/01/2020 07:32:33

Haïti - FLASH : La DDE de l’Artibonite accusée de détournement de fonds
Didier Pierre, Président de la Plateforme des Syndicats d'Enseignants de l'Artibonite (PSEA) a dénoncé cette semaine en conférence de presse, des situations de « malversations », de « corruption » et de « détournement de fonds » à la Direction Départementale de l'Éducation de l’Artibonite (DDEA) qui durent depuis plusieurs années.

Il a expliqué que l’argent détourné provient des prélèvements d’impôts à la source de l’impôt sur les salaires des personnels des anciennes écoles communautaire nationalisées en 2004, qui sont payé après retenues par la DDEA contrairement aux autres personnels qui sont payés par virement direct de l’État après prélèvement de l’impôt à la source.

Dans les faits, selon Didier Pierre la DDEA n’a jamais reversé à la DGI les retenues d’impôt, ce qui représenterait un détournement annuel de plus de 7 millions de Gourdes par année affirme le Président de la PSEA.

Il a indiqué que pour renouveler leur contrat, les professeurs ont demandé leur déclaration définitive d’impôt et ont eu la mauvaise surprise de devoir payer l’intégralité de leurs arriérés d’impôts alors que les retenues avaient été déjà faites et qu’ils se pensaient en règle avec le fisc…

Devant cette situation la PSEA compte demander une enquête à la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) et à l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), indiquant que si les autorités responsables ne règlent pas cette situation d’ici le 1er mars, des perturbations et des arrêts de travail sont à prévoir dans les écoles de l'Artibonite...

PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jaguar
Posté le 26/01/2020 08:24:33
L'education esdt sacree et ne devrait pas être victime de détournements car, elle est la base et l'essence même du développement. Mais dans un pays comme le notre, avec des citoyens malhonnêtes, notre société n'avancera jamais si des mesures judiciaires draconiennes ne s'appliquent pas contre les corrompus, les fraudeurs et les voleurs gouvernementaux et administratifs. Piller ce qui appartient a l'éducation est un grand crime contre notre société, car le manque d'intellectuels dans un pays est un "Goudougoudou" humanitaire...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n