iciHaïti - Football : Nos Grenadières gagnent 4 place au classement mondial FIFA

iciHaïti - Sécurité routière : 18 accident, au moins 26 victimes

iciHaïti - Japon : Don à la PNH pour renforcer sa capacité d'intervention

iciHaïti - Covid-19 : Non à la discrimination !

iciHaïti - Politique : Message du Président Moïse à tous les Ministres


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Le nombre de cas confirmés de COVID-19 a doublé

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 31 mars 2020

Haïti - Covid-19 : Consignes de la Conférence Épiscopale pour les célébrations de la semaine Sainte

Haïti - Justice : Vers la libération de détenus pour décongestionner les prisons


+ de nouvelles



Haïti - Économie : Le déficit explose au 1er trimestre fiscal et dépasse les 15 milliards
05/02/2020 09:45:55

Haïti - Économie : Le déficit explose au 1er trimestre fiscal et dépasse les 15 milliards
Dans la dernière note sur la Politique monétaire pour le 1er trimestre de l’exercice fiscal 2020 (octobre-décembre 2019) la Banque de la République d’Haïti (BRH) constate que « […] sur le plan national, l’économie a fortement pâti du ralentissement des activités durant les mois d’octobre et de novembre 2019. Parallèlement, pour 65% des entreprises interrogées, cette situation a entrainé la mise en disponibilité de 10 à 25 % de leurs effectifs. Il convient également de noter que 35% des entreprises interrogées indiquent avoir subi des dommages matériels durant la période de « peyi lòk [...] ».

« […] au 31 décembre 2019, les taxes et impôts collectés par l’État haïtien ont augmenté de 4,5 % par rapport au trimestre précédent, se chiffrant à un peu plus de 19.6 milliards de Gourdes Parallèlement, les dépenses ont crû de 37,7% par rapport au trimestre passé pour se chiffrer à un peu plus de 42,7 milliards, laquelle progression reflète particulièrement un effet saisonnier lié aux débours destinés aux activités de fin d’année.

La faible hausse trimestrielle des recettes publiques n’a toutefois pas pu compenser la hausse des dépenses de l’État et conséquemment, une détérioration de la position globale nette du gouvernement vis-à-vis de la BRH a été enregistrée, matérialisée par un niveau de financement monétaire de 15,8 milliards au 31 décembre 2019 contre 5,3 milliards au trimestre précédent. […] Au niveau de l’actif du bilan de la Banque Centrale, les créances nettes sur l’État ont crû de 22,19% au 31 décembre 2019 contre 8,18% au trimestre précédent. [...] »

Une augmentation du déficit de plus de 300% sur le trimestre, malgré le pacte de gouvernance économique et financière signé entre la BRH et le Ministère des Finances en novembre 2019 https://www.haitilibre.com/article-29375-haiti-flash-l-etat-signe-un-pacte-de-gouvernance-economique-avec-la-brh.html visant a maintenir l’équilibre entre les dépenses et les ressources disponibles et réduire l’augmentation des besoins de financement de l’État

On ne connaît pas encore les prévisions pour l’exercice fiscale 2019-2020 en cours, le cadre budgétaire n’étant toujours pas disponible.

Concernant les perspectives économiques pour le prochain trimestre, la BRH explique « Les perspectives pour l’économie haïtienne demeurent mitigées. L’évolution de la situation économique pour les trois prochains mois sera fortement tributaire du climat socio-politique. Les chocs négatifs enregistrés au pays durant les trimestres précédents laissent encore des impacts sur le cadre macroéconomique. En dépit d’une relative reprise des activités vers la fin du premier trimestre, un certain attentisme continue de prédominer en ce qui a trait aux décisions d’investissement et de production ; ce qui affecte la situation de l’emploi et la capacité de l’État à mobiliser des ressources.

Parallèlement, la hausse probable des prix des produits de base au niveau international notamment ceux des produits pétroliers pourrait aggraver le déséquilibre budgétaire avec le maintien des subventions des prix à la pompe. Néanmoins, les prévisions réalisées par les services techniques de la BRH tablent sur une relative stabilisation de l'inflation au deuxième trimestre de l’exercice fiscal 2019-2020 dans la mesure où, contrairement au trimestre précédent, la circulation des personnes et des biens s’améliore.

Une stabilisation de la situation sociopolitique devrait favoriser une reprise plus soutenue de l’activité, laquelle pourrait entrainer un effet positif sur les finances publiques et une réduction des besoins de financement de l’État auprès de la BRH. […] »

Téléchargez la Note complète de la BRH (PDF français) : https://www.haitilibre.com/docs/note_polmon1t20.pdf

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-29375-haiti-flash-l-etat-signe-un-pacte-de-gouvernance-economique-avec-la-brh.html

HL/ HaïtLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n