iciHaïti - Santé : 60 infirmières formées en urgences obstétricales

iciHaïti - Insécurité : Le Ministre Vincent demande d’utiliser la force et des méthodes musclées

iciHaïti - PNH : Arrestation d’un violeur d’une fillette de 11 ans

iciHaïti - Politique : Le Premier Ministre Jouthe célèbre les femmes rurales

iciHaïti - Espagne : Le nouvel Ambassadeur d’Haïti a remis ses Lettres de Créances au Roi Felipe VI


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 24 octobre 2020

Haïti - FLASH : Jovenel Moïse veut une nouvelle Constitution avant les élections

Haïti - Politique : Le MHAVE cherche une solution pour les haïtiens vivant au Chili

Haïti - FLASH : Les Prix des carburants revus à la baisse (OFFICIEL)


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : 76 millions de dollars d’assistance agricole d’urgence de la FAO
08/02/2020 09:08:52

Haïti - Agriculture : 76 millions de dollars d’assistance agricole d’urgence de la FAO
L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a annoncé le lancement d'un programme de renforcement de ses opérations en Haïti pour apporter une assistance agricole d'urgence afin de répondre aux besoins alimentaires immédiats et à long terme de à 1,2 million de personnes en insécurité alimentaire aiguë sévère (Phases 3-4 de l’IPC https://www.icihaiti.com/article-29874-icihaiti-social-l-insecurite-alimentaire-persiste-dans-tout-le-pays.html ), la FAO mobilise 76 millions de dollars américains.

Pour faire face à la gravité de la situation, a mis en œuvre des procédures permettant une réponse coordonnée et exceptionnelle lui ayant déjà permis de mobiliser 1,5 million de dollars sur ses fonds propres qui permettront d'apporter une assistance agricole à 12,800 ménages (64,000 personnes) dans les départements du Nord-Est et des Nippes.

Si aucune action n'était prise pour renforcer les moyens d'existence de ces personnes, ce chiffre pourrait passer à 4.1 millions à partir de mars 2020 https://www.haitilibre.com/article-29849-haiti-flash-4-1-millions-d-haitiens-seront-en-insecurite-alimentaire-entre-mars-et-juin-2020.html

« Au vu de la sévérité de la situation, il est essentiel de répondre rapidement pour soutenir les efforts du Gouvernement haïtien dans l'amélioration de la sécurité alimentaire et de la nutrition des communautés les plus touchées par la crise alimentaire », a déclaré José Luis Fernández, Représentant de la FAO en Haïti. L'intervention d'urgence de la FAO (janvier-mars 2020), en collaboration avec le Gouvernement et de nombreux partenaires opérationnels, sera axée sur la relance des activités de production pendant la saison agricole de printemps qui s'étale de mars à juin considéré comme la plus importante pour la majorité des producteurs, car elle est adaptée à toutes les cultures vivrières, couvre toutes les zones agroclimatiques du pays et contribue à plus de 50% de la production agricole d’Haïti.

L'appui aux ménages vulnérables dans le cadre de cette campagne consistera à fournir des semences vivrières et maraîchères ainsi que des outils agricoles afin de renforcer la production et augmenter la disponibilité et l'accessibilité alimentaires. Des transferts monétaires inconditionnels seront également fournis par le Programme Alimentaire Mondial (PAM) dans certaines zones pour assurer la sécurité alimentaire des familles pendant la saison de semis, avant la récolte.

Parmi les activités que la FAO mettra en œuvre dans le cadre du programme, on compte : la distribution d'animaux (chèvres et volailles) aux agro-éleveurs touchés par la sécheresse, la mise en place de cliniques vétérinaires mobiles, la fourniture de matériel de pêche et d'unités de conservation pour en faciliter la commercialisation ainsi que des activités d'espèces contre travail pour la réhabilitation d'infrastructures agricoles. En outre, un soutien technique sera fourni pour renforcer la cohésion sociale et la résilience des familles vulnérables, notamment à travers la mise en place de Champs Écoles Paysans et d'associations villageoises d'épargne et de crédit.

« Outre le soutien agricole immédiat, nous appuyons le Gouvernement d'Haïti dans la recherche de solutions durables adaptées aux besoins du pays afin de renforcer les capacités institutionnelles, développer les filières agricoles, mieux gérer les ressources naturelles et renforcer la résilience des ménages face aux aléas naturelles et aux crises alimentaires », a expliqué José Luis Fernández,

Lire aussi :
https://www.icihaiti.com/article-29874-icihaiti-social-l-insecurite-alimentaire-persiste-dans-tout-le-pays.html
https://www.haitilibre.com/article-29849-haiti-flash-4-1-millions-d-haitiens-seront-en-insecurite-alimentaire-entre-mars-et-juin-2020.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


clavreul
Posté le 10/02/2020 05:10:34
En Haïti la sécurité alimentaire et nutritionnelle sont très préoccupantes. De ce fait, la FAO et le PAM proposent des mesures pour accompagner les populations vulnérables. Dans l’urgence, les actions envisagées visent à limiter une catastrophe humanitaire et en même temps ces deux organisations travaillent avec le gouvernement, les autres organisations et les familles pour prévenir l’accroissement des personnes en déficit alimentaire et nutritionnel. La FAO propose d’appuyer le gouvernement dans la recherche de solutions durables adaptées aux besoins du pays et pour mieux gérer les potentialités des ressources naturelles d’Haïti. En effet, Haïti a un énorme potentiel en agriculture, élevage et environnemental à condition d’aménager les bassins versants et de collecter l’eau au lieu de la laisser repartir à la mer. La réactivation du Programme National des Lacs Collinaires PNLC permettrait de réaliser partout dans le pays des petits lacs afin que les populations puissent cultiver des légumes en contre saison. Les familles proches des lacs pourraient être équipées de petite motopompe pour l’irrigation. L’eau de certains lacs pourrait être utilisée par simple gravitation. Une autre action serait de relancer les semis et le bouturage du moringa (bensolives) dans chaque famille. À l’instar, de la campagne lancée dans les écoles pour lutter contre la malnutrition. Enfin la formation des paysans est nécessaire avec un appui par la radio rurale, la FAO est experte dans le domaine
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n