iciHaïti - PNH : Distribution de masques au QG du CIMO

iciHaïti - Culture : Fermeture du Parc national historique

iciHaïti - Petit-Goâve : La police municipale ferme les portes de la Mairie

iciHaïti - Covid-19 : Les transports en communs «une bombe sanitaire à retardement»

iciHaïti - Covid-19 : Mesures sanitaires dans le transport en commun


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 3 avril 2020

Haïti - Politique : Les opérateurs de télécoms face à la crise du Covid-19

Haïti - Éducation : Enseignement à distance pour tous, clarification...

Haïti - Économie : Lutte contre le Covid-19, la Banque Mondiale aux côtés d'Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Politique : $40M pour la protection sociale et l’inclusion économique des jeunes vulnérables
19/02/2020 10:11:15

Haïti - Politique : $40M pour la protection sociale et l’inclusion économique des jeunes vulnérables
Lundi à Pétion-ville, Charles Ernest Chatelier le Directeur Général du Fonds d’Assistance Economique et Sociale (FAES), en présence notamment de Rafaël Millián, le Chef des opérations de la Banque Interaméricaine de Développement en Haïti (BID-Haïti), du représentant du Ministère de l’Économie, de membres de la Commission nationale de désarmément, démantèlement, et de réinsertion et de cadre du FAES, a procédé au lancement le projet « Filet de sécurité sociale temporaire et compétence pour les jeunes » (HA-L1137).

Financé par la BID à hauteur de 40 millions de dollars américains, sur une période 4 ans, ce projet vise à assurer une protection sociale aux jeunes vulnérables des quartiers démunis âgés de 18 à 35 ans tout en favorisant leur inclusion économique.

Dans son intervention Charles Ernest Chatelier convaincu que « La protection sociale est le meilleur instrument pour lutter contre les inégalités et l’exclusion » a souligné les trois grands axes de la mise en œuvre dudit projet :

  • La couverture sociale temporaire impliquant le travail contre argent ;
  • Le développement de compétences professionnelles aux fins de la mise en place d’activités économiques viables et la formation des bénéficiaires ;
  • Le renforcement des capacités des institutions publiques du secteur social.

Évoquant les problèmes auxquels sont confrontés les jeunes en ce temps de crise, il a insisté sur la nécessité pour les adultes responsables de tendre la main aux jeunes en leur offrant des perspectives auxquelles ils aspirent pour un avenir meilleur. « Les jeunes ne sont ni un poids ni une déception, mais l’unique espoir d’un lendemain meilleur pour Haïti » a soutenu Chatelier ajoutant qu’il est dégalement du « devoir de l’État d’encadrer les jeunes afin d'éviter que ces derniers n'aillent grossir les rangs des gangs armés et alimentent l’insécurité qui menace le développement du pays. »

Marie Flore Monval Bourgouin coordinatrice de programmes du FAES a indiqué que ce projet comporte quatre composantes :

  • Le financement de 400 petits projets ;
  • La rénovation de certaines infrastructures offrant des opportunités de revenus à court terme aux bénéficaires par le biais d’emplois de courte durée dans des quartiers vulnérables ;
  • L’amélioration des compétences des jeunes en créant des opportunités économiques à long terme ;
  • Le renforcement des capacités du FAES en matière de passation de marchés, d’administration et de gestion de projets.

6 départements seront touchés par ce projet : l’Artibonite, les Nippes, le Nord, le Nord-Est, le Nord-Ouest et l’Ouest.

Pour sa part, Rafaël Millián a soutenu que la mise en œuvre de ce projet revêtait une importance capitale dans la lutte contre la pauvreté en Haïti, mettant en avant la nécessité de privilégier la transparence, la redition de comptes et la bonne gestion du projet tout en assurant que la BID travaillera en étroite collaboration avec le FAES afin de mettre en place des procédures administratives et un système d’enregistrement et de suivi pour tous les bénéficiaires.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n