iciHaïti - Honneur et mérite : 40 ans de service dans la fonction publique haïtienne

iciHaïti - Cap-Haïtien : Membres de la Commission municipale

iciHaïti - Petit-Goâve : Don de la Fondation Réginald Boulos à l'hôpital Notre-Dame

iciHaïti - Politique : Un arrêté Présidentiel converti 141 cartels municipaux en «Commissions municipales»

iciHaïti - Miragoâne : Armes à feu saisies au port de l’Autorité Portuaire Nationale


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 10 juillet 2020

Haïti - FLASH : La Mairie de Petit-Goâve incendiée

Haïti - Diaspora : Message du Consulat d’Haïti a Miami

Haïti - AVIS : Digicel ajuste le prix de certains de ses plans prépayés


+ de nouvelles



Haïti - Bahamas : Un étudiant haïtien condamné à 3 ans de prison pour tentative de fraude
23/02/2020 09:30:42

Haïti - Bahamas : Un étudiant haïtien condamné à 3 ans de prison pour tentative de fraude
Un étudiant haïtien de 29 ans, Jamesly Fils-Aimé qui a comparu jeudi 20 février devant la Magistrate principale Carolyn Vogt-Evans a été condamné à 3 ans de prison après avoir plaidé coupable d'avoir tenté d'obtenir la nationalité bahamienne avec de faux documents.

Fils-Aime a été arrêté aux Bahamas par les autorités de l'immigration le 28 janvier 2020 à son arrivé à l’aéroport, en possession d’un passeport (qui n’était pas le sien) portant la photo et le nom de « Johnny Tannis », d’une demande de statut bahamien et d’un acte de naissance.

Après avoir été interrogé en présence d'un interprète il a révélé sa véritable identité et affirmé aux policiers qu'il avait donné ce faux nom sur les conseils de sa tante afin d'obtenir le statut bahamien. Il a plaidé coupable à toutes les accusations.

Lors de sa comparution au tribunal, s’exprimant par l'intermédiaire d'un traducteur, Jamesly Fils-Aimé en larmes a déclaré il a expliqué au juge qu'il étudiait l'agriculture en Haïti et devait obtenir son diplôme en décembre « Je tiens à exprimer mes excuses à la communauté des Bahamas et à la communauté haïtienne des Bahamas […] Mon cœur se brise de me retrouver dans cette situation » a-t-il déclaré ajoutant « Je suis désolé d'avoir fait cette erreur. Cela ne se reproduira plus jamais, car ce n'était pas mon intention. »

Cependant, la Magistrate Vogt-Evans a dit que tout en sympathisant avec la situation difficile de Fils-Aime, elle pensait qu'un homme formé à l'université devrait être mieux informé des lois sur l'immigration des Bahamas et comprendre les conséquences de ses choix « […] Ce n'est pas seulement un simple cas d'atterrissage illégal […] vous aviez de faux documents et vous auriez présenté ces documents et menti aux autorités des Bahamas […] Vous êtes conscient des problèmes de sécurité et de santé auxquels nous sommes confrontés. Vous êtes conscient de la pression économique des étrangers sur le Commonwealth des Bahamas. Les Bahamas doivent protéger leur pays. Le plus grand cadeau qu'un Bahamien puisse avoir est la citoyenneté. Vous osez voler cela et pour cela vous devez être puni […] Le tribunal doit envoyer un message clair aux délinquants qu’ils ne seront pas tolérés […] ».

Jamesly Fils-Aimé a été condamné à 3 ans de prison et a été informé qu'il avait le droit de faire appel de cette sentence. Il a été envoyé au Département correctionnel des Bahamas pour purger sa peine, au terme de laquelle il sera expulsé en Haïti.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n