iciHaïti - Social : Distributions de milliers de kits alimentaires

iciHaïti - Petite-Rivière de l'Artibonite : Fusillade 6 victimes

iciHaïti - Carrefour : Des résidents s’opposent à l’installation d’un Centre pour les victimes du Covid-19

iciHaïti - Anse-à-Pitres : Le marché binational sans les dominicains

iciHaïti - Kenscoff : Approvisionnement des restaurants communautaires


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 29 mars 2020

Haïti - Santé : $50M de la BID pour la lutte contre le Covid-19

Haïti - Santé : Un cas de Covid-19 à Cuba en provenance d'Haïti

Haïti - FLASH : Rapatriement au Canada, quelques heures encore pour acheter votre place


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : «La RD doit aider à résoudre la crise en Haïti» dixit l’économiste Vargas
27/02/2020 09:02:36

Haïti - FLASH : «La RD doit aider à résoudre la crise en Haïti» dixit l’économiste Vargas
L’économiste dominicain Luis H. Vargas (Director de Estadísticas e Investigaciones) a déclaré que la République Dominicaine devrait faire une gestion plus active avec les Gouvernements étrangers et les organisations internationales pour faire face à la crise haïtienne, « qui pourrait devenir le principal problème des dominicains d'un point de vue social. »

Vargas a expliqué que le Gouvernement dominicain devrait demander à la Communauté internationale, en particulier aux États-Unis, au Canada et à la France, une plus grande coopération matérielle, technique et financière afin de contribuer à la résolution de la crise économique, sociale et environnementale d'Haïti.

À cet égard, il estime que le Gouvernement dominicain devrait convoquer un sommet international pour aborder la question haïtienne et en particulier le Conseil de sécurité des Nations Unies. De même, il pense que la République Dominicaine devrait coordonner plus efficacement l'articulation des zones franches industrielles d’exportation entre les deux pays.

Il a également exhorté à encourager le dialogue entre les institutions étatiques, commerciales, civiles, universitaires et ecclésiastiques des deux Nations « Ce dialogue peut être basé sur la formation ou la consolidation d'entités dédiées au suivi et à la recherche liées à des agences gouvernementales, des entités universitaires, des associations d'entreprises et des institutions civiles »

Une autre des propositions de Vargas est que la République Dominicaine devrait continuer de renforcer le programme des établissements douaniers le long de la frontière et coopérer avec Haïti pour avoir le même nombre d’établissement de contrôle dans chacun des pays à tous les points frontaliers existants afin de collecter taxes et impôts dans les deux Nations.

L’économiste suggère aussi que le Gouvernement dominicain exige que la communauté internationale, en particulier les principaux pays développés dont es États-Unis, mettent en œuvre un plan conjoint pour contenir puis réduire la faim en Haïti avant qu’il nes oit trop tard.

Il estime enfin que la République Dominicaine peut aider Haïti avec un plan d'aide humanitaire géré par le Gouvernement dominicain, avec des contributions du budget national et de différentes entreprises privées et des institutions nationales.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Nay
Posté le 28/02/2020 17:06:52
Si nous ne voulons pas changer les choses tous nous mourrons dans ce même naufrage
yfed302
Posté le 28/02/2020 10:54:52
Tous les gouvernants et gouvernements étrangers qui pensent porter une certaine solution à la crise haitienne ne réfléchissent qu'en fonction du gouvernement d'Haiti . Et c'est leur plus grande erreur. Pensent-ils que le peuple va rester les bras croisés et accepter n'importe quoi de n'importe qui? Ils se mettent le doigt dans l'oeil. Le peuple connait déjà les raisons profondes de la crise nationale.[hors sujet] Mais, la logique populaire reprendra le dessus au bon moment et finira par arranger les choses comme cela doit être. Haiti doit cesser de servir de vache à lait à autrui. Il est plus que temps que la terre d'Haiti nourrisse et enrichisse ses propres fils. [hors sujet]
Pierre
Posté le 28/02/2020 09:56:46
Je suis haïtien, mais honnêtement on peut constater que la classe politique ne peut pas diriger, vaut mieux que le pays soit un état associé comme le Portorico ou un département Outre-mer d'un pays développés ou un territoire partagé par plusieurs puissances industrielles, qui vont travailler dans l'intérêt général
Stewart
Posté le 27/02/2020 23:42:58
Quelle honte!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n