Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Politique : Journée internationale des personnes handicapées (déclaration)

iciHaïti - Politique : Les jeunes handicapés sportifs

iciHaïti - Musique : Prix Découvertes RFI 2021, un haïtien finaliste

iciHaïti - Culture : Festival International de Littérature Créole

iciHaïti - Diaspora : Plan d’actions du MHAVE pour le prochain trimestre


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #624

Haïti - USA : Une loi déposée au Congrès pour le renouvellement des programmes HOPE/HELP

Haïti - Rép. Dominicaine : Malgré les protestations, les expulsions de femmes enceintes se poursuivent

Haïti - BID : Don de 60 millions US pour améliorer la productivité agricole des ménages ruraux


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Le point sur le processus de ratification
23/05/2011 14:10:38

Haïti - Politique : Le point sur le processus de ratification
Le processus de ratification du choix du Premier Ministre désigné sera lancé très prochainement. Le Sénateur de l'Artibonite, Anick François Joseph a révélé qu'une commission spéciale mixte, composée des membres des deux chambres, avait été constituée en vue d'analyser les documents de Daniel Gérard Rouzier, le Premier Ministre désigné.

Les députés actuellement en vacances, devront être convoqués en session extraordinaire par le Président Martelly pour la ratification du Premier Ministre. Le Sénat sera probablement le premier à se prononcer sur le choix du Premier Ministre désigné.

Le Sénateur Kelly Bastien, membre du parti majoritaire (INITE) a précisé que la commission va agir dans les meilleurs délais. Rappelant que la légitimité du Premier Ministre dépend du Parlement il demande aux parlementaires d’inscrire leur décision dans le processus de changement amorcé. Questionné sur le manque d'expérience politique du Premier Ministre désigné, Kelly Bastien rappelle qu'il faut bien un moment pour commencer à faire de la politique, sinon, « il y a bien des personnes qui ne seraient ni Député, ni Sénateur ou Président »

Toutefois, Le Sénateur Joseph Lambert, le chef de file d’INITE ne cesse d’insister sur l'importance du partage du pouvoir.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


eltoro
Posté le 24/05/2011 14:28:07
@Kool Groove -- Tout à fait déprimant! Le pire, il y a cette contradiction et le double comportement des principaux ténors de cette idéologie. J'ai lu quelque part que F. Duvalier confiait à un ami:«...la révolution Duvaliériste va échouer. Le problème se situe au niveau de cette même classe moyenne qui veut une mulâtresse comme sa femme et une négresse comme sa maîtresse afin de ne pas accroitre la race de Dessalines, de Toussaint et de Christophe. De plus, au lieu de se lancer dans le commerce et l’industrie pour créer une force économique, ils préfèrent, tous, un poste politique ».. .Alé konpran yon bagaye.
Kool Groove
Posté le 24/05/2011 13:27:31
@eltoro a écrit … « Mais je ne cesse de me demander comment se fait-il que nous sommes encore là... à faire un débat sur une question de pigmentation de la peau..? » Je viens juste de tenir le même discours à une bonne amie... Elle m'a dit verbatim: "It is what it is bro. The struggle of the classes exist and will always exist in Haiti. Skin color, money,.. education...etc. » On n'aurait donc pas grandi. C'est tout de même déprimant.
MPassionnementAyitienne
Posté le 24/05/2011 12:36:21
@eltoro -- Les questions de classes sociales, différence de pouvoir économique, variation de pigmentation de peau en Haïti font couler beaucoup d’encre. Se lancer dans ce débat demanderait bien plus d’espace que celui accorder pour une intervention [hors sujet]. Mais je dirais rapidement qu’en Haïti on ne peut pas parler d’ethnies comme en Afrique car il y a un seul peuple, le Peuple Haïtien de race noire. Les «blancs/étrangers» de races blanche/asiatique/amérindienne/etc sont claire là-dessus: le Président Martelly, la première dame Sofia Martelly, Daniel Gérard Rouzier, Wyclef Jean sont tous des noirs. Martelly qui réunis en lui toutes les facettes de la très complexe mosaïque sociale haïtienne peut réconcilier/recoudre le tissu social haïtien déchiré par des siècles d’injustices sociales/de discours de divisions remontant à la colonie et utilisés par des politiciens véreux qui réglaient par ces discours leurs propres affaires. Si Dieu le veut bien ce serait la plus grande réussite du Président Martelly… «Car le faire! Il faut le faire!» Et il peut définitivement le faire! Dieu accorde au Président Martelly de nous réunir enfin tous fraternellement en harmonie sous notre bicolore nationale: bleu et rouge/noire et mulâtre tous présents lors de la Guerre de l’Indépendance, le blanc ayant été arraché du bleu blanc rouge Français pour sa création.
eltoro
Posté le 24/05/2011 10:44:55
@MPassionnementAyitienne -- Je voudrais tant partager votre enthousiaste et croire que c'est véritablement la fin d'un long cauchemar pour Haiti. Mais je ne cesse de me demander comment se fait-il que nous sommes encore là... à faire un débat sur une question de pigmentation de la peau..?Réalisons-nous que Pétion, Lamartinière, Clerveaux Charlotin Macadieux et j'en passe ont aussi versé leur sang pour ce pays? Aussi, en regardant des politiciens de la trempe de Mr Lambert qui se comporte comme s'il était le dernier coca cola dans le désert, je m'interroge sur sa réelle motivation et sa décence. Car semble-t-il que lui et toute sa clique n'ont encore rien compris du vote populaire. A sa place j'aurais intérêt à être plus discret du moins pour un certain temps...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n