iciHaïti - Agriculture : Urgence de reprendre les exportations de mangues vers les USA

iciHaïti - PNH : Offrande florale aux policiers tués en devoir (Vidéo)

iciHaïti - FLASH : 511 nouveaux passeports disponibles pour livraison (Santiago, RD)

iciHaïti - Rep. Dominicaine : Plus de 300,000 haïtiens rapatriés en Haïti

iciHaïti - Nécrologie : Décès du Professeur Henry Robert Sterlin


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - 29e anniversaire PNH : Message du Premier Ministre Conille

Haïti - AVIS : CMA CGM hausse des tarifs pour les cargaisons destinées à Haïti

Haïti - FLASH : Investiture du Premier Ministre et de son Gouvernement (vidéo + discours P.M.)

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Ratification de Rouzier ce mercredi 1er juin ?
31/05/2011 10:06:17

Haïti - Politique : Ratification de Rouzier ce mercredi 1er juin ?
Jean Rodolphe Joazile, le Président du Sénat, a annoncé l’ouverture mercredi 1er juin, de la Session extraordinaire [en Assemblée Nationale] convoquée par le Chef de l’État, Michel Martelly, pour la ratification du Premier Ministre désigné, Daniel Gérard Rouzier.

À l’ouverture de l’Assemblée Nationale, le Premier ministre désigné, sera invité dans un premier temps, à déposer tous les documents requis par la loi. Ils seront examinés par une Commission parlementaire pour en confirmer la validité. Si les documents sont conformes, le Premier Ministre désigné procédera dans un deuxième temps à la présentation de sa politique générale, ainsi qu’à la présentation des membres de son cabinet ministériel pour ratification...

Pour ce qui est des négociations, entre le Groupe de Parlementaires pour le Renouveau (GPR) et l’Exécutif autour de la ratification du premier ministre et la formation du gouvernement, Jean Rodolphe Joazile a révélé que l’ancien Président René Préval avait proposé à INITE, de laisser toute la latitude à son successeur pour former son Gouvernement. Toutefois, le GPR, composé en majorité d’élus d’INITE, a confirmé qu'il tenait à ce que les responsabilités de la gestion du pays soit partagée avec le Chef de l’État et son Premier Ministre....

Rodolphe Joazil, a apporté quelques précisions : « Au niveau de la plateforme INITE nous avons fait plusieurs réunion avec le Président Préval et il a été clair qu'INITE ne participerait pas dans la formation du Gouvernement, c'était clair. Cependant, lorsque que le directoire s'est assit avec le GPR, ils ont dit qu'ils n'est pas question qu'ils ne participent pas dans le Gouvernement. INITE, qui avait évoqué qu'il ne participerait pas dans le gouvernement, dit le contraire maintenant qu’il y a des négociations [...] Nous nous sommes réunis avec le Premier-Ministre désigné dimanche en tant que groupe majoritaire au Sénat et je pense que les consultations vont continuer... ce que j'aurais souhaité c'est que les consultations se fassent dans le calme, dans la sérénité pour ne pas rentrer dans des pratiques qui mènent le pays nul part. Je pense qu'aujourd'hui, il nous faut un peu de sagesse au niveau du Sénat [...] et au niveau de l'Exécutif, il nous faut un peu de retenu également pour nous permettre d'avancer correctement. »

Le Député Sinal Bertrand, membre du GPR, avertit, lui aussi, que « le Premier Ministre désigné n’aura pas la bénédiction de la chambre des députés si les négociations entre l’Exécutif et les Parlementaires n’arrivent pas à une conclusion satisfaisante. »

Le Sénateur Jocelerme Privert (INITE) souligne que les parlementaires ont l’obligation, de se faire représenter au Gouvernement afin de s’assurer que les ressources et richesses nationales soient distribuées équitablement à travers tout le pays.

Quant au Sénateur Michel Clérié (INITE), il ne partage pas ce point de vue. Il croit qu’aucun secteur politique ne devrait se prévaloir de son poids au Parlement pour réclamer des portefeuilles ministériels, pour lui c’est le Président et son Premier Ministre qui devraient former le Gouvernement. Pour sa part il a déclaré qu’il s’engageait à accorder son vote à M. Daniel Gérard Rouzier.

Cette séance de ratification s’annonce mouvementée compte-tenu des nombreuses divergences tant à la chambre basse qu’au Sénat. Souhaitons que tous et chacun mercredi, trouve le chemin de la raison et privilégie, pour une fois dans notre histoire, l’intérêt de la population au delà des lignes de partis et des intérêts personnels. Malheureusement avec les forces en présence, rien n’est acquis, tout est possible, le meilleur comme le pire...

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


boncreole
Posté le 01/06/2011 11:41:20
J'ose espérer que le GPR au dernier moment va faire un recul pour permettre au pays d'avancer. Ils ont fait l'expérience pendant 5 ans je dirais et le résultat n'est pas probant. Qu'il laisse le champ libre a l'équipe gouvernementale. Ils ont le pouvoir de sanctionner si le pouvoir fait échec. Qu'ils attendent ce moment si l'Exécutif leur offre cette occasion. Mesye dam palmante yo, peyi a vreman bouke. Ann ba l yon chans
eltoro
Posté le 01/06/2011 10:39:13
Je refuse de penser que ces messieurs sont sérieux. Ils essaient peut-être d'influencer et d'intimider le prochain Gouvernement afin d'obtenir le maximum. Je préfère encore croire que c'est un jeu politique même si cela frise l’indécence et l’immoralité.
MPassionnementAyitienne
Posté le 31/05/2011 22:46:04
C'est quand même incroyable que le parti INITE de Préval qui a eu deux mandats présidentiels soit 10 ans au pouvoir veuille encore choisir des hommes pour gérer le pays à des postes ministériels. Dans ce parti sont-ils nul au point de ne pas voir le bilan négatif de leur gestion des affaires de l'Etat pour penser/vouloir encore s'imposer? Ou encore des Grands Mangeurs insatiable même après s’être vautré dix ans dans la corruption généralisée? Les hommes d'INITE doivent constater leur échec et avoir la décence de laisser à d'autres haïtiens essayer de sortir Haïti du marasme où elle se trouve actuellement suite à vingt années d'un régime négatif. Hommes d'INITE, au cas où vous ne l’auriez pas encore compris, vous avez eu un gros zéro barré car après votre gestion des affaires de l'Etat vous avez laissé un pays avec un véritable désordre généralisé et des problèmes à tous les niveaux: Constitution en crise, territoire violé, Institutions de l'Etat dysfonctionnelles et corruption partout, Paix et Sécurité chimériques, etc. Il faut pour la Nouvelle Haïti une équipe d’Hommes Haïtiens conséquents, des gens de votre acabit ne sont pas à la hauteur, après dix ans au pouvoir vous en avez donné la preuve de façon magistrale. INITE le Peuple Haïtien ne veut plus de vous pour le gouverner, lâchez prise.
RTCMA
Posté le 31/05/2011 21:23:17
Chaque secteur doit tenir compte de la fragilite du pays. A tous les niveaux ; reconstruction, menaces écologiques, les insécurités multiples et des risques non maitrisés... Les tenants du pouvoir; doivent se retenir et cesser la politicommerce qui ruine ce pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n