iciHaïti - Croix-des-Bouquets : Des tonnes fatras et d’immondices retirées du marché de Dargout

iciHaïti - EDH : Environ 200 poteaux en béton sont arrivée dans le Nord-Ouest

iciHaïti - Démenti : Fausses invitations de la Primature

iciHaïti - Tourisme : Rencontre entre Sco Tour Haïti et la ferme écologique Wynne Farm

iciHaïti - Floride : 19 migrants haïtiens clandestins débarquent près du parc de Boynton Beach


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #311

Haïti - Politique : Le secteur protestants soutient l'opposition et appelle à la transition

Haïti - Sécurité : Le Ministère de l’Éducation condamne les enlèvements et les attaques contre les écoles

Haïti - FLASH : Atterrissage d’urgence d’un avion de Jet Bleu à Port-au-Prince


+ de nouvelles



Haïti - Reconstruction : Les visions délirantes de Ronald Beaudin
09/06/2010 12:10:16

Alors que plus d‘1.5 millions de personnes cherchent à survivre au jour le jour dans des camps dont certains ne méritent même pas le nom, et que les besoins essentiels ne sont même pas comblés, Ronald Beaudin, le ministre des finances rêve à haute voix dans les médias, d’une nouvelle capitale.

« La nouvelle capitale aura fière allure, avec des quartiers d'affaires, des parcs, des chaînes d'hôtels et les QG de plusieurs organismes publics [...] des urbanistes et architectes sont déjà à pied d'œuvre afin de donner naissance à une capitale moderne [...] la nouvelle ville fera face à la mer [...] la nouvelle Capitale sera une grande ville avec électricité 24 heures par jour et des patrouilles policières régulières. Ses rues ne seront plus obstruées par les étalagistes et marchands ambulants » explique le Ministre Beaudin.

« Le gouvernement envisage de réaliser des expropriations quand cela sera nécessaire [...] les autorités haïtiennes n'entendent pas lésiner sur les moyens ni perdre de temps. Port-au-Prince sera dans les prochains mois déclarée d'utilité publique afin de permettre le lancement de ces grands chantiers. avant la fin de cette année » précise le ministre Beaudin.

Après la vision future de René Préval sur le territoire de Corail, ou devait naître du néant une nouvelle ville de plus de 200,000 habitants, alors qu’aujourd’hui 5,000 réfugiés ont du mal à survivre dans la poussière, la boue et le soleil implacable dans un désert d’épineux, voilà maintenant le délire d’un autre ministre déconnecté des besoins et de la réalité, qui rêve sans doute de voir surgir des décombres de Port-au-Prince une métropole moderne faisant l’objet de convoitises et d’admiration des autres pays.


Quand on n’a pas d’argent pour payer ses fonctionnaires, pas d'argent pour subvenir aux besoins criant d’une population en détresse, la descence commande de garder ses rêves ou ses visions pour soi monsieur le Ministre! Il y a un temps pour chaque chose, aujourd'hui ce n'est pas le temps de rêver.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n