iciHaïti - SOS-Journalistes : Espoir après l’arrestation d’un des présumés assassins de Vladjimir Legagneur

iciHaïti - MSF : Réouverture de l'hôpital de soins des grands brûlés à Port-au-Prince

iciHaïti - Football : Classement FIFA de nos Grenadiers

iciHaïti - Phantom 509 : Le FAES condamne l’attaque de ses locaux

iciHaïti - PNH : Nouveau patron à la Direction de la Police Administrative


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 19 septembre 2020

Haïti - Justice : L’IGPHN enquête sur les policiers membres du Groupe «Phantom 509»

Haïti - MHAVE : Deux organisations de la diaspora rencontre le Ministre Day

Haïti - FLASH : Nomination des membres du CEP et mandat


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : Déficit record de pluie depuis plus de 40 ans, situation alarmante dans le Sud
08/05/2020 09:55:23

Haïti - Agriculture : Déficit record de pluie depuis plus de 40 ans, situation alarmante dans le Sud
Globalement sur l’ensemble du territoire national on a enregistré au mois d’avril, par rapport aux normales saisonnières, un déficit pluviométrique estimé entre 70 et 80% selon les régions. Il faut remonter à 1987 pour trouver un mois d’avril plus sec en Haïti.

Dans le Sud-Est, il s’agit de plus faible cumul de pluie enregistré depuis plus de 40 ans, un déficit qui persiste depuis janvier 2020.

Depuis le 1er mars, de Fort-Liberté à Jérémie, le déficit pluviométrique fait partie des pires, derrière 1983, 1987 et 2005 …

Les agriculteurs de Limbé, Plaisance, Pilate, Bassin Bleu, Jean Rabel ont perdu leurs semences de haricot et d’autres cultures durant ces deux derniers mois ;

Les paysans de Léogane, Fondwa, La Vallée de Jacmel, Jacmel, Marigot, Belle-Anse et Anse-à-pitres ont totalement raté la campagne agricole de printemps à cause d’une sécheresse prolongée ;

Face à ce grave problème de sécheresse auquel les habitants du département de la Grand’Anse particulièrement ceux de Jérémie se trouvent confrontés depuis le mois de décembre 2019, le curé de la Paroisse Sainte-Cécile de Tibelon à Jérémie lance un cri d’alarme et demande l’intervention du Ministère de l’agriculture, de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et de certaines ONG, rappelant que cette sécheresse qui affecte les plantations et provoque la mort des animaux, pourrait provoquer une crise de la faim dans la Grand’Anse et à travers tout le pays…

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n