iciHaïti - Sécurité : Nouveaux renforts dominicains à la frontière

iciHaïti - Diaspora : Décès du Consul honoraire d’Haïti à Bordeaux

iciHaïti - Social : 23 «boat-people» haïtiens interceptés dans les îles Caïcos

iciHaïti - SOS-Journalistes : Espoir après l’arrestation d’un des présumés assassins de Vladjimir Legagneur

iciHaïti - MSF : Réouverture de l'hôpital de soins des grands brûlés à Port-au-Prince


+ de nouvelles


Haïti - Diaspora : Nouvel Ambassadeur d’Haïti au Canada et nouveau Consul à Montréal

Haïti - G9 : Démenti formel de la Commission Nationale de Désarmement

Haïti - Diplomatie : Nomination de 7 ambassadeurs et d’une Consule Générale

Haïti - Social : 262e anniversaire de naissance de l’Empereur Jean-Jacques Dessalines

Haïti - Actualité : Zapping...


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Conclusions des observations du 29 mai
02/06/2011 13:05:54

Haïti - Élections : Conclusions des observations du 29 mai
Bien que les résultats préliminaires du second tour des Élections Législatives partielles tenu le dimanche 29 mai 2011, dans les Circonscriptions de Fond-Verrettes/Ganthier, la Vallée de Jacmel et Verrettes ont été publié hier par le Conseil Électoral Provisoire (CEP) https://www.haitilibre.com/article-3077-haiti-elections-resultats-preliminaires-des-elections-partielles-de-dimanche.html , nous publions aujourd'hui les conclusions des observations effectuées par le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) ainsi que deux de ses structures départementales, localisées dans les départements du Sud-est et de l’Artibonite.

1. Points positifs
Sur le plan sécuritaire, les agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH) et de la Mission des Nations- Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) ont été déployés dans les circonscriptions susmentionnées. Dans certains centres de vote situés dans des zones réputées chaudes, des agents d’Unités Spécialisées de la PNH ont été mis en faction. Les forces de l’ordre ont été remarqués tant sur la cour qu’aux alentours des centres de vote. Elles n’ont pas hésité à intervenir quand cela s’est avéré nécessaire. A titre d’exemple :

  • Au centre de vote Ecole Nationale de Moreau Douet, circonscription de Verrettes, la PNH a procédé à l’arrestation de Demesmé DORSONNE, proche du candidat à la députation sous la bannière du parti politique AYITI AN AKSYON, Jean Beauvoir DORSONNE, avec, en sa possession, une dizaine de cartes électorales.
  • Au centre de vote Ecole Nationale Morne à Brûler, 3ème section de La Vallée de Jacmel, la PNH a mis aux arrêts Eddy ELTIME et Félix AMBROISE, alias Ti Pri, pour avoir semé un début de pagaille audit centre, intimidé les électeurs et administré des coups à un observateur électoral répondant au nom de Village DESROSIERS.

Sur le plan administratif

  • Le personnel électoral était présent à l’heure fixée aux différents centres de vote ainsi qu’aux bureaux de vote et a été renforcé par le CEP. En effet, plusieurs responsables de formation des membres de bureaux de vote et des superviseurs, sont venus en renfort aux superviseurs des centres de vote et des membres de bureaux de vote.
  • Les gardes électoraux étaient remarqués dans les centres de vote.
  • Les matériels ont été livrés à temps et, l’heure d’ouverture des bureaux de vote était respectée en général. De plus, les listes électorales partielles ont été affichées dans les différents centres de vote et aux portes des bureaux de vote.

2. Points négatifs
Non identification du personnel électoral
Les superviseurs, les membres des bureaux de vote, n’ont pas été pourvus en maillots et ne portaient aucun signe distinctif permettant de les identifier.

Réception de kits incomplets
Les kits électoraux, dont la liste est rédigée en anglais, ont été livrés par la MINUSTAH aux responsables de certains centres de vote, ouverts et incomplets. Ceci a été remarqué dans les centres de vote Ecole Nationale de Payen, Ecole Privée Bon Samaritain, Ecole Nationale Charles Bel-air, tous situés dans la circonscription de Verrettes, quartier Liancourt ; De plus, la qualité des matériels reçus par les responsables électoraux a varié, d’un centre à un autre. En effet, dans certains centres de vote, les membres des bureaux de vote ont reçu des bougies, d’autres, des lampes.

Absence d’orienteurs
Contrairement au scrutin du 20 mars 2011, le CEP n’a pas utilisé les services des orienteurs pour accompagner les potentiels électeurs qui ont besoin d’aide.

Non secret du vote
Le vote des électeurs a été influencé. En effet, au jour du scrutin, plusieurs individus dont des mandataires de partis politiques, ont pris plaisir à intimider les électeurs en leur suggérant pour quel candidat voter.

De plus, plusieurs mandataires ont utilisé à mauvais escient, la procédure du vote déclaré mise en place pour venir en aide à ceux qui en ont besoin, et, ce faisant, ont influencé les électeurs dans leur choix.

Désaffectation de bureaux de vote
Lors des élections antérieures, deux (2) centres de vote étaient situés dans le quartier de Fonds Parisien et desservaient la population de la deuxième section communale de Fond Parisien. Pour les élections complémentaires, le CEP a décidé de déménager l’un des centres de vote à l’Ecole Nationale de Thoman. Le jour du scrutin, des électeurs, habitant à Thoman, se sont rendus au centre de vote nouvellement aménagé mais n’ont pas pu voter car, ils n’y ont pas trouvé leurs noms. Ce n’est que tard dans la journée du 29 mai 2011 qu’ils ont appris qu’ils devaient se rendre à Fonds Parisien, au centre de vote Ecole Nationale de Fonds Parisien pour remplir leur devoir civique. Il faut souligner que Fonds Parisien et Thoman sont deux (2) localités distantes entre elles de plusieurs kilomètres de marche. Conséquemment, plusieurs électeurs ont dû rentrer chez eux.

Irrégularités au niveau des listes électorales
Plusieurs irrégularités ont été constatées au niveau des listes électorales. A titre d’exemple:

Dans plusieurs centres de vote de La Vallée de Jacmel, la liste électorale partielle affichée aux portes des bureaux de vote, comporte plusieurs noms d’électeurs affectés à des bureaux de vote différents. Ceci a été observé aux centres de vote Centre de Formation Haut Tuff, et au centre de vote Ecole Nationale de Ternier.

Plusieurs électeurs ont retrouvé leurs noms dans la liste électorale affichée alors qu’ils n’ont pu voter en raison du fait que leurs noms ne figuraient pas sur la liste électorale partielle en possession des membres des bureaux de vote.

Ce même scénario s’est reproduit dans les centres de vote Ecole Nationale de Desarmes, Ecole Nationale Charles Bel-air, etc. situés dans la circonscription de Verrettes, Ecole Nationale de la Mardette, situé à la première section Galette Chambon, dans la circonscription de Ganthier/ Fonds Verrettes.

De plus, dans plusieurs centres de vote, le nombre d’électeurs affichés est différent du total des noms contenus dans les listes électorales partielles que détiennent les membres des bureaux de vote. A titre d’illustrations :

  • Au centre de vote Centre de formation Haut Tuff, circonscription de La Vallée de Jacmel, la liste électorale affichée accuse un total de mille quatre cent soixante (1.460) électeurs pour un nombre de trois (3) bureaux de vote. Le total des listes électorales partielles détenues par les membres de ces trois (3) bureaux de vote s’élève à mille quatre vingt trois (1.083) électeurs soit une différence de trois cent quatre vingt un (381) électeurs qui ne pourront pas voter dans ce centre, alors même qu’ils auraient voulu remplir leur devoir civique.
  • Au centre de vote Ecole Nationale de Ternier, circonscription de La Vallée de Jacmel, la liste affichée contient trois mille neuf cent trente (3.930) électeurs alors que le total des listes électorales partielles détenues par les membres des bureaux de vote s’élève à trois mille neuf cent neuf, (3.909) soit une différence de vingt et un (21) électeurs qui en fait, ne pourront voter.

D’autres électeurs qui avaient voté, au premier tour, au centre de vote Ecole Nationale de Payen, circonscription de Verrettes, n’ont pas retrouvé leurs noms dans ledit centre et conséquemment, n’ont pas pu voter le 29 mai 2011.

Irrégularités au niveau des bulletins
Plusieurs bulletins ont été imprimés sans l’espace au verso, destiné aux signatures des membres des bureaux de vote. Or, sans ces signatures, les bulletins sont considérés nuls. Ceci a été remarqué au bureau de vote # 2 de l’Ecole Nationale des Sœurs de Saint-Paul, Circonscription de la Vallée de Jacmel.

Observation électorale
Des observateurs avec des maillots portant l’inscription GASETT – Observateur électoral, ont été remarqués dans plusieurs centres de vote, notamment, l’Ecole Nationale Saint Pierre de Ganthier. Les observateurs de GASETT ont mené campagne pour le candidat à la députation Pierre Jude DESTINE, sous la bannière de la plateforme INITE.

Remarques générales
Les élections législatives complémentaires du 29 mai 2011 se sont tenues dans les circonscriptions La Vallée de Jacmel, Ganthier / Fonds Verrettes et Verrettes, dans une sérénité quasi-totale, mis à part, certains incidents mineurs enregistrés, notamment à Verrettes et à La Vallée de Jacmel où la PNH a dû intervenir et procéder à l’arrestation de trois (3) individus dont deux (2) à La Vallée de Jacmel et un (1) à Verrettes.

En dépit de toutes les allégations de corruption, le CEP a réussi le pari de réaliser les élections complémentaires en vue de boucler le processus électoral initié le 24 juin 2010.

Les irrégularités relatives aux listes électorales partielles restent récurrentes. En effet, depuis le premier tour des élections réalisées par le CEP le 28 novembre 2010, les électeurs ont toujours fait face à des problèmes liés à la non-conformité des listes électorales, l’absence de leurs noms sur les listes électorales, etc.

De plus, les noms des électeurs sont souvent affichés dans des centres de vote différents de ceux dans lesquels ils ont l’habitude de voter. Ceci crée toujours la panique et le découragement chez les électeurs qui souvent, préfèrent rentrer chez eux.

Le dépouillement des votes du 29 mai 2011 s’est réalisé dans le noir, quel que soit le centre de vote considéré.

Si le taux de participation des électeurs au scrutin du 29 mai 2011 oscille autour de 25 %, il reste cependant évident que les irrégularités enregistrées, notamment au niveau des listes électorales ont eu une conséquence fâcheuse sur le taux de participation totale.

Fort de toutes ces considérations, le RNDDH et ses deux (2) structures départementales recommandent:

Au Président de la République de régulariser la situation des dix-neuf (19) élus en publiant les résultats du 4 avril 2011 dans le journal officiel du pays.

Aux responsables concernés de :

  • De Procéder, dans les délais impartis, à la publication des résultats des élections du 29 mai 2011, reflétant la réalité du vote ;
  • De Mieux coordonner les aspects administratifs liés aux élections ;
  • Harmoniser une fois pour toutes, la Liste Electorale Générale ;

HL/ HaïtiLibre / RNDDH

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n