iciHaïti - Phantom 509 : Le FAES condamne l’attaque de ses locaux

iciHaïti - PNH : Nouveau patron à la Direction de la Police Administrative

iciHaïti - Phantom 509 : Un véhicule de la DINEPA incendié

iciHaïti - Universités : Vers une coopération universitaire Haïti - Andorre

iciHaïti - Nord : Lancement de 5 projets


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 18 septembre 2020

Haïti - Justice : 4 individus incarcérés dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Me. Dorval

Haïti - Trafic d’armes : L’identités de trafiquants révélées

Haïti - Religion : 9 nouvelles nominations dans l’archidiocèse de Port-au-Prince


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Déclaration du Secrétariat général de l’OEA
30/05/2020 10:08:26

Haïti - Élections : Déclaration du Secrétariat général de l’OEA
Vendredi 29 mai dans une note, le Secrétariat Général de l’Organisation des États américains (OEA) insiste sur le fait que la la pandémie de Covid-19, devrait nous rappeler « l’importance de renforcer les règles et les institutions démocratiques sans jamais en dévier » rappelant :

« Comme le stipulent les textes fondateurs du système interaméricain, les Gouvernements légitimes n’émanent que d’élections libres et régulières. Le processus électoral et la durée du mandat présidentiel résultent d’un calendrier, antérieurement défini, prévu par la Constitution.

En ce sens, le Secrétariat général de l’OEA exhorte l’ensemble des forces politiques de la République d’Haïti à trouver un cadre de coopération en vue se conformer à la lettre et l'esprit de l’ordre constitutionnel en respectant le mandat présidentiel de cinq ans. Dans ce contexte, le mandat du président Jovenel Moise arrivera à terme le 7 février 2022.

Le Secrétariat général de l’OEA continuera à suivre de près l’évolution de la situation en Haïti. En parallèle, l’OEA demeure prête et disposée à travailler avec toutes les parties impliquées dans la recherche de la meilleure solution pour le peuple haïtien. »

Soulignons que 48 heures avant cette note, la Fusion des sociaux démocrates avait adressé, une correspondance au Secrétaire général de l’OEA, Luis Almagro pour lui demander d’accorder une fin de non-recevoir à l’aide technique sollicitée par le gouvernement haïtien auprès de l’OEA https://www.haitilibre.com/article-30861-haiti-politique-le-chancelier-joseph-sollicite-l-appui-de-l-oea-pour-les-elections.html

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-30861-haiti-politique-le-chancelier-joseph-sollicite-l-appui-de-l-oea-pour-les-elections.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jaguar
Posté le 05/06/2020 06:54:37
comment peut-on respecter le mandat presidentiel quand les elus ne sont pas votes mais parachutes par votre organisation corrompue et pourrie jusqu'au cou?
Fils-Aimé
Posté le 02/06/2020 19:13:30
je pense que l'OEA doit nous laisser nous occuper de nos affaires, selon l'art 134.1 de la constitution
Grandin
Posté le 31/05/2020 07:25:30
Je pense que nous devrions avoir un conseil électoral ferme comme l'actuel et un décret interdisant à toutes les personnes ayant des penchants et des affiliations en rapport avec les gangs, vols en sortant des banques, pays lock,de ne pas être éligibles comme CASEC, député, sénateur et encore moins présidentiel. Quelqu'un dont la politique est de brûler le pays, la politique des matières fécales et la coexistence avec les enlèvements et les gangs ... ou qui favorise la croissance des Dominicains. Ce sont de graves problèmes de moralité et de loyauté envers la patrie.
Homme-de-Jacmel
Posté le 30/05/2020 18:26:49
J'espère que pour cette prochaine élection un vrai leader va émerger! Depuis la chute de la dictature, le pays est à la recherche d'un véritable leader du tiers monde. Je me demande si le général Herard Abrahan était président pour un mandat, nous aurions une armée moderne et renouvelée, avec une force équilibrant le voisin bouillonnant, et il n'y aurait pas de place pour la culture répandue de gangs. Si Dr,. Lesly Manigat avait été président à deux reprises, je suis sûr que le pays serait très avancé et respecté en tout et qu'il reviendrait ce qu'il était dans le passé. Et si Me Boniface Alexandre avait plus de 4 ans au pouvoir, la justice serait plus avancée et les dominicains moins arrogants. Nous avons perdu de nombreuses années à créer des gangs, à tout privatiser et à tout détruire par le feu en cours de route. Les 2 gouvernements actuels de la même tendance grâce à eux l'armée ont été remobilisée et ils ont également construit des bâtiments publics d'innovations, mais il reste beaucoup a faire!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n