iciHaïti - Insécurité : Indignation contre les actes de vandalisme commis contre la FHADIMAC

iciHaïti - Environnement : Chasse aux fatras à Croix-des-Bouquets

iciHaïti - Justice : La Ministre Mompremier va faire appel de l’ordonnance rendue en faveur d’Yves Jean Bart

iciHaïti - Carburant : 250,000 barils de diesel en cours de déchargement

iciHaïti - «Caribbean Resilience Investment Fund» : Un fonds pour développer les PME en Haïti


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #248

Haïti - Diplomatie : Haïti prend position dans le conflit frontalier au Maroc

Haïti - PNH : Importante réunion de commandement élargi

iciHaïti - Économie : Haïti 4e pays d’exportation pour la République Dominicaine en 2020


+ de nouvelles



Haïti - ONU : $472M nécessaires pour répondre aux besoins les plus urgents d’Haïti
24/06/2020 11:15:01

Haïti - ONU : $472M nécessaires pour répondre aux besoins les plus urgents d’Haïti
Le bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires humanitaires en Haïti (OCHA) a présenté le Plan de Réponse Humanitaire (PRH) révisé, tenant compte des conséquences de la pandémie de Covid-19 en Haïti. Pas moins de 472 millions de dollars sont aujourd’hui nécessaires pour répondre aux besoins les plus urgents dans le pays.

Ce montant se divise en deux parties.

Pour faire face à la pandémie du Corona Virus, 144 millions de dollars sont nécessaires pour permettre aux partenaires de soutenir les efforts du Gouvernement d’Haïti.

En ce qui concerne les besoins financiers humanitaires «non-covid », ils s’élèvent à 328 millions de dollars, soit une hausse de 75 millions de dollars par rapport au PRH révisé qui avait été lancé en février dernier, hausse due aux conséquences de l’épidémie en particulier sur les populations les plus vulnérables. Des évaluations récentes indiquent entre autres, que :

  • La pandémie devrait entrainer une détérioration de la situation de la sécurité alimentaire, poussant une partie des 3 millions de personnes déjà en phase 3 de l'analyse IPC vers la phase 4 (urgence) ;
  • Le nombre d'enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition devrait augmenter de 25 %, alors que le taux de malnutrition aiguë sévère au niveau national était déjà supérieur au seuil d'urgence de 2 % en décembre 2019 ;
  • La scolarité de plus de 4 millions d'enfants a été interrompue, ce qui a affecté les plus vulnérables et annulé les progrès réalisés en matière d'accès à l'éducation et de qualité de l'enseignement ;
  • La pandémie a gravement exacerbé les risques et les vulnérabilités en matière de protection.

Bruno Lemarquis, le Coordonnateur humanitaire en Haïti, a lancé un appel à la solidarité internationale expliquant « Derrière ces chiffres il y a des femmes, des hommes, des enfants, qui vivent sous des seuils de pauvreté et de pauvreté extrême. Avec la pandémie, la situation s’est encore aggravée pour eux. Dans la quête des Objectifs du Développement Durable, ils ne doivent pas être laissés au bord du chemin. Aujourd’hui, nous faisons donc appel à une mobilisation des partenaires et à un élan de solidarité pour venir en appui aux plus vulnérables. »

De son côté Wilfrid Trenard, le Directeur général du Ministère de la Planification et de la Coopération Externe, a souligné l’importance d’une mobilisation des partenaires en appui au PRH de manière à appuyer tant la lutte contre la pandémie COVID-19 que la réponse aux besoins essentiels et vitaux de la population, soulignant que le PRH constitue « un véritable outil de plaidoyer devant servir dès aujourd’hui à l’exercice de mobilisation de ressources auprès des partenaires de développement et humanitaires pour un lendemain meilleur pour nos concitoyens et concitoyennes. »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Aimer Haïti
Posté le 25/06/2020 10:49:02
Il y a un problème de transparence trop accru dans les dépenses publiques haïtiennes . Il faudrait commencer par créer une plateforme numérique de communication publique pour afficher les chiffres sur le FNE, et les autres dépenses. Ainsi, la population haïtienne et les partenaires retrouveront la confiance. Un effort de transparence pas seulement pour les organismes internationaux, mais aussi pour la population, est fortement nécessaire pour mobiliser plus de fonds pour Haïti.
jeffo
Posté le 24/06/2020 23:27:02
malédiction pour vous avec tous vos millions, vos seuls objectif c'est d'appauvrir encore plus le pauvre pays nègre qui doit encore payer pour son indépendance
Jaguar
Posté le 24/06/2020 21:37:48
presqu'un demi milliard de dollars: Cryez-vous que cette forte somme ira ou il faut pour les besoins qu'ilfaut? Pensez juste au 4 milliards du Venezuela pour en avoir une idee...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n