iciHaïti - Marigot : Gabionnage de la rivière Citronnier

iciHaïti - Environnement : Fermeture de la carrière de Trou Forban

iciHaïti - Économie : Fermeture de 2 manufactures textile, 4,000 emplois perdus

iciHaïti - FAES : Une dizaine de quartiers de la zone métropolitaine bénéficient de rations sèches

iciHaïti - Politique : Partenariat avec le BSEIPH au bénéfice des policiers handicapés


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : 3 fois plus de cas confirmés et 6 fois plus de cas suspects en 24h

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 6 août 2020

Haïti - Crise : Don de 27 millions de la BID pour la lutte contre la pandémie

Haïti - Sécurité : Les États-Unis profondément préoccupés par la violence liée aux gangs en Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Économie : Moratoire sur les prêts commerciaux, au logement et à la consommation
03/07/2020 10:07:15

 Haïti - Économie : Moratoire sur les prêts commerciaux, au logement et à la consommation
Jean Baden Dubois, Gouverneur de la Banque de la République d’Haïti a publié en date du 30 juin 2020 la circulaire 115-1 relative au moratoire sur les prêts commerciaux, au logement et à la consommation.

Texte de la circulaire 115-1 aux institution financière :

« En application des dispositions des articles 83 et 161 de la loi du 14 mai 2012 portant sur les banques et autres institutions financières, les banques, les sociétés financières de développement, et les sociétés de crédit-bail, ci-après dénommées “institutions financières” sont tenues de respecter les dispositions suivantes relatives aux prêts commerciaux, au logement et à la consommation.

1. Moratoire sur les prêts :
Les institutions financières peuvent accorder, à tout débiteur du système qui souhaite en bénéficier, un moratoire allant jusqu’au :

a) 30 septembre 2020 pour les prêts accordés aux particuliers ;
b) 31 décembre 2020 pour les prêts octroyés aux entreprises.

Au cours de cette période, seulement le paiement des intérêts sur les créances sera exigé.

2. Restructuration et provisionnement :
D’un commun accord avec leurs clients, les institutions financières peuvent procéder à la
redéfinition des modalités d’un prêt lorsque la situation financière de ces clients se détériore. Pour un prêt ainsi restructuré, les institutions financières sont autorisées, pour une période d’un (1) an :

  • À ne pas constituer de provisions spécifiques sur les prêts qui étaient sains au 31 mars 2020 ;
  • À constituer des provisions spécifiques de 5% sur tous les prêts qui étaient sains au 30 septembre 2019, conformément à la circulaire No 87 sur la classification des prêts et la constitution de provisions pour créances douteuses.

3. Autres mesures :
Pendant la période du moratoire, que le client ait opté ou non pour le moratoire, toutes les créances sont exonérées de frais de retard, excluant celles sur les cartes de crédit.

Par ailleurs, pour consolider les fonds propres des institutions financières face aux risques découlant de cette crise sanitaire, la BRH interdit toute distribution de dividendes pour l’exercice 2019-2020. »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n