iciHaïti - Sécurité : Plan National de Gestion des Risques de désastre (2019-2030)

iciHaïti - Guyane : Mort de deux citoyens haïtiens

iciHaïti - Digicel : 3 nouvelles écoles construites et de nouveaux projets

iciHaïti - Bilan routier : 21 accidents au moins 59 victimes

iciHaïti - AVIS : Opportunités de stages internationaux rémunérés


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 23 septembre 2020

Haïti - USA : La Chambre des Représentants a voté la loi renouvelant les dispositions du CBTPA

Haïti - Économie : Signature d’un mémorandum d'accord entre l’État et le secteur privé

Haïti - Social : Air Caraïbes annonce la reprise de ses vols Port-au-Prince / Paris


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : Les conditions de sécurité alimentaire continuent de s’aggraver
03/08/2020 10:01:45

Haïti - Agriculture : Les conditions de sécurité alimentaire continuent de s’aggraver
Dans sa dernière note publiée fin juillet, le réseau international des systèmes d'alerte précoce contre la famine « Famine Early Warning Systems Network » (FEWS NET) financé par l'Agence Américaine pour le Développement International (USAID) explique qu’en Haïti, les récoltes de printemps qui sont inférieures à la moyenne, auront un effet négatif sur celles d’été, d’automne et d’hiver, étant donné que les agriculteurs utilisent les revenus et les semences issus de ces récoltes pour lancer les campagnes agricoles suivantes (emploi de main-d’œuvre, achats de semences, etc…). Cela réduira la performance de ces campagnes, malgré des pluies régulières et normales prévues jusqu’à octobre.

FEWS NET indique que le climat économique en Haïti continue de se détériorer, précisant qu’entre janvier et juillet 2020, la Gourde avait perdu plus de 22% de sa valeur, renforçant les anticipations inflationnistes des agents économiques https://www.haitilibre.com/article-31384-haiti-economie-l-inflation-explose-la-barre-des-23.html . Le réseau souligne « Les prix des denrées alimentaires de base restent supérieurs aux prix de l’année dernière et à ceux des cinq dernières années, les rendant très peu accessibles. »

Rappelant « Malgré la décision des autorités haïtiennes d’ouvrir officiellement sa frontière terrestre https://www.haitilibre.com/article-31162-haiti-politique-jovenel-moise-annonce-la-reouverture-progressive-de-l-economie-nationale.html , du côté dominicain, la frontière demeure toujours fermée. « Une situation qui renforce le commerce informel entre les deux pays provoque une augmentation les prix des produits. »

« Les récoltes de juillet et d’août, bien que faibles, amélioreront temporairement la disponibilité alimentaire et ainsi stabiliseront pour une courte période les prix des produits locaux : le haricot et le maïs notamment. Une insécurité alimentaire en Crise (Phase 3 de l'IPC) est toutefois attendue dans le Haut Artibonite, le Haut plateau, le Bas Nord-Ouest, le Nord-est, les Nippes, certaines parties de l’Ouest, du Sud-est, du Sud et de la Grand’Anse. Les autres régions, (Bas Artibonite, Bas Plateau, Plaine des Cayes, etc..., où les récoltes s’annoncent plus ou moins bonnes, resteront en Stress (IPC Phase 2). »

En savoir plus sur l’Échelle IPC (Integrated food security Phase Classification) :

Phase 1 :
Accès à une alimentation généralement adéquate et stable avec un risque modéré à faible de tomber graduellement dans des phases supérieures ;

Phase 2 : Insécurité alimentaire modérée / limité
Accès limité à une alimentation adéquate avec un risque élevé et récurrent de tomber graduellement dans la Phase 3, 4 ou 5 (en raison de la probabilité d’évènements adverses et d’une grande vulnérabilité) ;

Phase 3 : Crise alimentaire et des moyens d’existence aiguë
Insuffisance aiguë et critique de l’accès à l’alimentation assortie d’une malnutrition grave et inhabituelle et un épuisement accéléré des avoirs relatifs aux moyens d’existence qui, si la situation se maintient, va faire tomber la population dans la Phase 4 ou 5 et/ou va probablement se traduire par une pauvreté chronique ;

Phase 4 : Urgence humanitaire
Insuffisance grave de l’accès à l’alimentation assortie d’une mortalité excessive, une malnutrition très élevée et en progression et un épuisement irréversible des avoirs relatifs aux moyens d’existence ;

Phase 5 : Famine / Crise humanitaire
Grave perturbation sociale assortie d’un manque total d’accès à l’alimentation et/ou d’autres besoins de base dans laquelle la famine généralisée, la mort et le déplacement sont incontestables.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n