iciHaïti - Naufrage : 159 haïtiens secourus à l’Est des îles Turks and Caïcos

iciHaïti - Sécurité : Vers la mise en place de 4 Comités de la Protection Civile en milieu rural

iciHaïti - Congrès de la Diaspora : La Ministre du Tourisme présente les avantages d’investir au pays

iciHaïti - Handicapés : Résultats de l'étude sur les opportunités de formation et d’emploi

iciHaïti - Social : L’Ambassadeur de Taïwan distribue en personne des kits alimentaires


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : TPS et DACA, accès à la résidence permanente sous Joe Biden...

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #303

Haïti - PAP Jazz 2021 : Soirée d’ouverture du Festival International de Jazz de Port-au-Prince

Haïti - EDH : Pluie de MW sur Haïti


+ de nouvelles



Haïti - USA : Le soutien de l’internationale ne devrait pas être tenu pour acquis
10/06/2010 14:36:00

Dans un rapport de plusieurs pages, le sénateur Richard Lugar presse le Président René Préval de publier sans délai le décret présidentiel établissant la date officielle des élections au risque de perdre la confiance du Congrès des États-Unis.

« Notre gouvernement est sensible au sort des Haïtiens, comme en témoigne l'aide de nos militaires, diplomates et experts du développement dans le sillage de la catastrophe » précise le sénateur Richard Lugar « Mais l'effet positif des programmes d'aide sera limité si Haïti n'a pas un responsable populaire et démocratiquement élu » [aux prochaines élections]

René Préval a exprimé à plusieurs reprises son désir d'organiser des élections, sans jamais annoncer une date officielle du décret présidentiel autorisant le Conseil Électoral Provisoire (CEP) a préparer les dites élections. Des conseillers proche du Président dise que le décret est actuellement à l'étude et devrait être publié dans les prochains jours.

Le rapport invite René Préval et son gouvernement de faire preuve de leadership sur la question des élections et recommande la restructuration de la composition du CEP telle que discuté avec les partenaires internationaux d'une manière qui démontre un engagement politique clair sans contestation et des élections crédibles.

Il est demandé aux donateurs de verser une partie de la somme estimée à 38 millions nécessaires à la tenue des prochaines élections, seulement lorsque le décret sera publié. Le rapport insiste sur la nécessité de rechercher un accord avec le CEP et les partis politiques, y compris les factions de Fanmi Lavalas, afin de s'assurer que les parties respectent les exigences juridiques du SCEP et ne soient pas exclus des élections pour des raisons techniques.

« L’importance des aides promises par les Etats-Unis et la communauté internationale devraient être mises à profit par les dirigeants d'Haïti pour trouver des compromis sur les questions litigieuses afin que toutes les parties puissent aller de l'avant et reconstruire Haïti ensemble » mentionne le sénateur Lugar.

Le mois dernier, un Comité du Sénat convenu de donner 2 milliards de dollars à Haïti au cours des deux prochaines années pour les efforts de reconstruction. Toutefois, il est à craindre que la crise politique haïtienne puisse faire dérailler les efforts américains pour aider le pays à se reconstruire, d'autant que le souvenir du séisme du 12 janvier s’estompe dans l'esprit des contribuables américains plus plus préoccupé par les questions intérieures, comme le chômage.

« Le peuple d'Haïti est confronté à une occasion unique de changer fondamentalement la trajectoire de son avenir économique, social et politique », a dit le sénateur Lugar. « Les États-Unis et la communauté internationale ont manifesté leur volonté de soutenir le peuple d'Haïti, mais cet engagement ne devrait pas être tenu pour acquis » a-t-il tenu à préciser.

HL/ HaïtiLibre


Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


joseph
Posté le 11/06/2010 00:02:10
Il n'y a pas plus intelligent que les haïtiens, surtout les politiciens haïtiens et surtout Preval et sa gente. Quand tout est joué, ils pensent que toujours ils ont un dernier coup fatal a porter. Et ce coup est toujours fatal au pays, oui, toujours fatal au pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n