iciHaïti - SOS-Journalistes : Espoir après l’arrestation d’un des présumés assassins de Vladjimir Legagneur

iciHaïti - MSF : Réouverture de l'hôpital de soins des grands brûlés à Port-au-Prince

iciHaïti - Football : Classement FIFA de nos Grenadiers

iciHaïti - Phantom 509 : Le FAES condamne l’attaque de ses locaux

iciHaïti - PNH : Nouveau patron à la Direction de la Police Administrative


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 19 septembre 2020

Haïti - Justice : L’IGPHN enquête sur les policiers membres du Groupe «Phantom 509»

Haïti - MHAVE : Deux organisations de la diaspora rencontre le Ministre Day

Haïti - FLASH : Nomination des membres du CEP et mandat


+ de nouvelles



Haïti - USA : L’avenir de l'industrie de l’assemblage textile en Haïti en danger
14/09/2020 11:01:15

Haïti - USA : L’avenir de l'industrie de l’assemblage textile en Haïti en danger
La semaine écoulée, l’Ambassadeur d’Haïti à Washington, Hervé Denis a expliqué en visioconférence, devant la Sous-Commission du Commerce du Comité des Voies et Moyens de la Chambre des Représentants Américaine, l'importance de l'extension de la Loi sur le Partenariat Commercial du Bassin des Caraïbes (CBTPA) entrée en vigueur le 5 octobre 2000 qui expirera le 30 septembre 2020 et exhorté le Congrès à renouveler la CBTPA avant son échéance.

Cette législation offre des avantages économiques pour les États-Unis et pour Haïti. La CBTPA prévoit une franchise douanière pour les assemblages textiles et vêtements fabriqués à partir de fils et tissus américains, permettant aux pays éligibles de concurrencer la Chine et d'autres fournisseurs de vêtements asiatiques. Cette disposition permet, parmi d'autres avantages, de soutenir la production de fil aux États-Unis et encourage l'investissement dans ce secteur. L'industrie d'assemblage en Haïti est le fondement industriel de l'économie du pays et son existence dépend des préférences accordées dans le cadre de la CBTPA et des programmes supplémentaires HOPE/ HELP.

Selon l'Association des Industries d'Haïti (ADIH), cette industrie, qui fournit environ 60,000 emplois directs en Haïti, commençait à souffrir du retard enregistré dans le renouvellement de la CBTPA dés le début de l'année en cours, précédant la pandémie de Covid-19. Les acheteurs et les investisseurs hésitant à prendre de nouveaux engagements alors que l'avenir du programme reste incertain. En outre, il faut noter que la demande de vêtements a également baissé et les acheteurs potentiels qui sont encore capables de passer des commandes ne sont pas disposés à s'engager tant que le Congrès ne renouvellera pas la CBTPA avant sa date d'expiration. L'avenir de l'industrie de l'assemblage en Haïti, et donc les emplois et la stabilité économique de nombreuses familles haïtiennes, restera en danger jusqu'à ce que la législation soit renouvelée.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Kako
Posté le 15/09/2020 08:17:35
En gros, on nous explique dans cet article, que Haïti doit devenir le Bangladesh de la Caraïbe, pour la fabrication de vêtements à destination des pays riches ? Et que les 60000 emplois sous payés générés par cette industrie, est un acquis qu'il faut préserver ? Et que c'est un facteur de stabilité économique ? Je ne dis pas que ces emplois devraient disparaitre; en revanche, je pense que l'exploitation éhontée de la main d'oeuvre haïtienne, souvent peu qualifiée, doit nous amener à réfléchir sur le type de développement souhaitable pour Haïti.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n