iciHaïti - Sécurité : De la parole aux actes, la PNH en action

iciHaïti - PNH : Arrestations de 4 trafiquants dont 2 policiers

iciHaïti - Éducation : Coopération haïtiano-mexicaine

iciHaïti - PNH Nord : Arrestations de 5 dangereux criminels

iciHaïti - Nécrologie : L’ex-Ministre de l’intérieur Anick François Joseph est décédé


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 29 octobre 2020

Haïti - RD : Une plainte contre Haïti pourrait être déposée à l’OMC

Haïti - Politique : Intervention du Président Moïse au symposium sur la corruption

Haïti - Politique : L’Office de la Protection du Citoyen favorable à une nouvelle Constitution


+ de nouvelles



Haïti - Politique : «Si et seulement Si nous étions patriotes et raisonnables»
22/09/2020 10:26:55

Haïti - Politique : «Si et seulement Si nous étions patriotes et raisonnables»
« Si et Seulement Si Nous Étions Patriotes et Raisonnables !»:
Par Guyler C Delva

« D’abord entendons-nous sur un fait difficilement réfutable : nous Haïtiens d’aujourd’hui avons un grave problème de patriotisme. Nous ne manquons jamais une occasion pour enfoncer chaque jour davantage le pays dans l’abime de l’instabilité, de la pauvreté, de la corruption, de l’inégalité, de l’injustice, de l’indignité… Le comportement des soi-disant élites par rapport au reste de la population, qui croupit dans la misère et l’ignorance, constitue un déni d’humanité impardonnable.

Comment prétendre aimer une patrie en voulant constamment la souiller, la déshonorer ? Comment vouloir montrer son amour pour Haïti en contribuant quotidiennement à son appauvrissement, à sa déconstruction historique, à sa destruction? Nous, élites haïtiennes, devrions en avoir honte, mais nous n’avons malheureusement pas une conscience suffisamment aiguisée pour nous rendre compte des dommages, calamités et désastres que nous ne cessons d’infliger à la collectivité, étant donné que nous sommes obnubilés par nos intérêts mesquins et nos appétits voraces.

En effet, si nous aimions vraiment Haïti rien ne pourrait nous empêcher de nous asseoir autour d’une table – membres du pouvoir, de l’opposition et de la société civile – pour nous entendre, dans une démarche réflexive, sur les différentes étapes à franchir pour adopter une nouvelle constitution, organiser de bonnes élections et mettre le pays sur les rails du progrès socioéconomique et politique. Si nous aimions véritablement notre pays rien ne saurait nous empêcher de nous accorder sur la nécessité d’opérer de profondes réformes pour instituer une ère de bonne gouvernance, de transparence, de reddition de comptes, de justice; pour combattre l’impunité, la corruption…

Devons-nous croire que le créateur a octroyé aux autres peuples et élites, dont nos voisins Dominicains, une faculté ou une capacité de discernement collectif qu’il aurait omise de nous attribuer ? Pourquoi les Dominicains peuvent-ils s’asseoir, se parler, s’entendre sur l’impérative nécessité de défendre les intérêts supérieurs de la République Dominicaine, alors que nous, Haïtiens, franchissons toutes les lignes rouges qui établissent les interdits quand il s’agit de préserver les intérêts de cette Nation ? J’ai toujours horreur de devoir rappeler que le plus grand mal d’Haïti, c’est nous Haïtiens.

À bien jauger notre comportement, on dirait que nous agissons sous l’effet d’un cocktail psychotrope ayant placé notre conscience dans un état de débilité et de dysfonctionnement permanent qui engendre chez nous une fixation pathologique sur la ‘‘bonté’’ du mal qui nous arrange individuellement ou personnellement. Sommes-nous enfin en plein dans une crise psychosensorielle collective où les manifestations hallucinatoires conscientes ou inconscientes de chacun deviennent une réalité normative et acceptée de tous?

Mais nom de Dieu ! Ayons honte de nous-mêmes ! N’ayons donc pas honte d’avoir honte !

Il est évident que les Haïtiens doivent s’évertuer à entrer dans un nouveau cycle de fonctionnement politique et socioéconomique. Et cela passe nécessairement par l’adoption d’une nouvelle constitution et l’organisation à échéance régulière d’élections libres, démocratiques, inclusives et crédibles, mais tout cela serait concevable si et seulement si nous étions patriotes et raisonnables. Espérons que nous le deviendrons un jour ! »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


lg
Posté le 25/09/2020 19:28:55
@DHL. Si DHL est un haitien, quel est l'intérêt de chercher à démolir une réflexion si pertinente expeimée par un concitoyen haitien ? Je me denande pourquoi effectivement il existe chez l haitien ce souci de vouloir rabaisser l'autre , dans toutes circonstances ? Pourquoi l'haitien qui a été scolarisé est il si souvent incapable d'utiliser ses ressources intellectuelles pour chercher à construire avec son frère des lendemains meilleurs pour sa nation ? Pourquoi est il si difficile pour les haitiens de s'entendre sur ce principe si élémentaire ? Une nation ne peut se construire que par l'apport collectif de ses concitoyens.
Homme-de-Jacmel
Posté le 23/09/2020 06:49:35
Il y a peu de patriotes et ils ne font pas du tout de politique. Toute cette classe est "maluco" et ils ont perdu toutes sortes de bon sens. Rien à faire en tant que projet national avec eux et ils sont dans toutes sortes de crimes stupéfaits..... Ces criminels au sein de la police ont des noms et des prénoms. Les services d'espionnage et de contre-espionnage, y compris les services de renseignement de sécurité, doivent savoir qui ils sont. Le plus important et nécessaire est de connaître ceux qui les financent en patrons et parrains avec des cravates mais des loups la nuit. Emmenez-les dans une prison sous-marine loin de nos côtes
DHL
Posté le 23/09/2020 01:28:58
Monsieur Delva,votre texte est très explicite, il a plûtot un sens à caractère politique. Et nous comprenons très bien frustration. Vous êtes payés pour un travail, c'est normal qu'il faut toujours utiliser le professionalisme, pour montrer à votre supérieur, que vous êtes à la hauteur de cette tâche, afin de ne pas perdre la position privilégiée. Quoique vous êtes loin d'avoir le sentiment patriotique, mais ça ne vous donne pas pour autant d'avoir le droit de critiquer ou de juger ceux et celles qui ont dévéloppés chez eux un tel sentiment. Il y a une chose que j'aimerais vous faire savoir et que vous aurez peut-être du mal à comprendre c'est que :"" les vrais patriotes ce ne sont pas des sans srupule, des sans vergogne,des sous hommes ni des gens qui laissent manipuler par des étrangers." Mais ce sont ceux et celles qui sont capables défendre leur patrie , qui rêvent et qui luttent pour son développement. Donc votre texte à caractère politique et non informatif ne peut pas les ébranler.
Sandyser
Posté le 22/09/2020 17:43:47
Mr G.C Delva "Chapeau " Bonne Continuation " Suis certains que vs éveillez bien cordialement les dormeurs. Le panier est en péril, il n'est donc pas trop tard. On ne peut pas vs en vouloir en parlant haut comme Boisrond Tonnerre. Jouir ma retraite en terre natale, serait formidable; mais pas possible comme ça. Haiti à mon départ était respectable et respecté. (40 ans) . C'est pas drôle la vie d'aujourd'hui. Mon temps ( 5 gourdes 1 dollard haïtien et 1 dollard US ) Bon courage frère.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n