iciHaïti - UEH : Création d’une Commission sur les décrets relatifs à l'enseignement supérieur

iciHaïti - Justice : 11 mois après la mort de Charlot Jeudy l’enquête «se poursuit»

iciHaïti - Éducation : Fins des travaux additionnels à l’École nationale «Argentine Bellegarde»

iciHaïti - Social : Remise de chèques de subventions à des personnes handicapées

iciHaïti - Littérature : Un haïtien remporte le «Prix des Jeunes écritures RFI - AUF 2020»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 31 octobre 2020

Haïti - Initiative Spotlight : 14 millions de dollars pour protéger les femmes et les filles contre les violences familiales

Haïti - Justice : Vers la formation d’un Comité de réexamen du nouveau Code pénal

Haïti - Économie : Négociation bilatérale sur la réouverture du Marché de Dajabón


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : L’UNATHA annonce la fermeture de tous les bureaux de transfert de ses membres
24/09/2020 10:02:55

Haïti - FLASH : L’UNATHA annonce la fermeture de tous les bureaux de transfert de ses membres
L'Union Nationale des sous-agents de Transferts d'Haïti (UNATHA) s’oppose dans une note, à la circulaire 114-2 de la Banque de la République d’Haïti (BRH) et annonce la fermeture de tous les bureaux de transfert de ses membres sur le territoire national comme première mesures de protestation.

Les sous-agent de transfert se disent victimes d’un petit groupe de banques commerciales contrôlés par la BRH qui affichent des taux de référence qui ne reflètent pas la réalité économique et qui laisse croire aux clients que ce sont les bureaux de transfert qui s’accaparent leur argent.

Pour Pierre Renel, le Président de l’UNATHA, l’application de cette circulaire à partir du 1er octobre enverra des dizaines de milliers de personnes au chômage.

L’UNATHA exige le retrait de cette circulaire et exhorte la population à rester vigilante et à comprendre le jeu de la BRH qui vise selon elle « à éliminer la classe moyenne qui crée des emplois dans l’économie. »

Rousseau Junior, le Trésorier de l'UNATHA est clair que « la BRH veut donner le contrôle du dollar au secteur bancaire haïtien. »

De son côté la BRH justifie le bien-fondé de sa circulaire et des mesures qu’elle contient, afin d’avoir un meilleur contrôle sur les opérations de transferts (en raison d’une importante proportion du flux des transferts empruntant le circuit informel) et de renforcer sa capacité à défendre la valeur externe de la monnaie nationale. En d’autres termes, la BRH affirme que les dispositions de la circulaire 114-2 permettront de consolider la capacité d’intervention de la BRH pour augmenter, en cas de besoin, l’offre de dollars sur le marché des changes.

Les raisons qui sous-tendent l’émission de la circulaire 114-2 de la BRH peuvent être Résumé dans les points suivants : Nécessité de protéger les bénéficiaires de transfert ; améliorer la transparence, la gouvernance dans les opérations de transferts internationaux ; protéger le système financier du risque de blanchiment d’argent et du financement du Terrorisme ; Mitiger le risque de rareté de numéraire en dollars et assurer un comportement du taux change qui reflète au mieux la situation des fondamentaux:

Téléchargez tous les détails du bien-fondé des disposition de la circulaire 114-2 (PDF) : https://www.haitilibre.com/docs/Argumentaires_Circulaire-114-2.pdf

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Roberto
Posté le 25/09/2020 20:37:28
Dans tous les pays du monde c'est l'État qui dirige que l'unatha et tous ses membres partent et le pays avancera
Ti René
Posté le 25/09/2020 10:19:07
Tous décisions qui consistent a améliorer la condition de vie du peuple haïtien massivement, j'accepte. La hausse du dollar a fait beaucoup de mal a la classe ouvrière haïtienne, au profit justement des agents de transfert et des propriétaires de banques. L'égoïsme doit cesser dans le pays , pour que tout le monde puisse goûter a la vie. Si les agents de transfert décident de fermer, que les banques construisent des annexes dans tout le pays !
Julien Sadnet
Posté le 24/09/2020 20:15:13
Bonsoir il n'est pas possible de fermer les bureaux de transfert en Haïti. Je n'accepte pas de fermeture les bureaux de transfert en Haïti ok je pense que les directeurs et les employés auront à dialoguer avec le Gouverneur de la BRH pour résoudre le problème avant de fermeture des bureaux de transfert en Haïti
PS
Posté le 24/09/2020 19:24:59
Les maisons de transfert ne respectent pas les taux Chacun donne un taux différents Qui ne reflète pas le taux de la BRH Surtout les maisons transfert en province FERMEZ VOUS SI VOULEZ Les bénéficiaires iront chercher leurrons à la banque
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n