Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Grand Sud : Des espaces sûrs pour les femmes et les filles victimes de violences

iciHaïti - Cap-Haïtien : Destination touristique et d’affaires pour la diaspora

iciHaïti - Santiago : L’ex Consul Jacques abandonne ses charges et retourne en Haïti

iciHaïti - Fort-Liberté : Réaménagement du Poste de Transfusion Sanguine

iciHaïti - PNH : Visites aux policiers blessés


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #830

Haïti - AVIS important : La SOGEBANK a perdu un lot de 500 chèques de Direction

Haïti - Concacaf W. : Deuxième match amical de préparation Haïti - Costa Rica

Haïti - FLASH : Arrestation du redoutable Chef du Gang «Baz Pilat»


+ de nouvelles



Haïti - Élection : Le brouhaha politique
10/06/2010 15:49:32

Les «politicailleux» y vont chacun de leurs opinions, chacun a raison les autres ont tord. Dans cette foire de positions chaotiques on ne peut guère ni parler de dialogue, ni de convergence et encore moins d’esprit constructif mais plutôt d’un brouhaha politique dont l'entropie se manifeste dans les rues. Le président du sénat, Kelly Bastien essaye bien timidement d’être modérateur. Une convergence est-elle encore possible ou est-ce une mission impossible?

Rassemblé, Ucadde, Alternative, Libération et Fanmi Lavalas, réclament le départ du chef de l'Etat comme préalable.

Le sénateur Latortue déclare que le dialogue doit entre les acteurs politiques permettre la formation d'un nouveau CEP de consensus.

Himmler Rébu (GREH), Myrlande Manigat ( RDNP), Charles Henry Baker ( Respect), Youri Latortue (AAA) et Kelly Bastien (Inité) sont favorables à un replâtrage ou un renvoi du CEP [?]

Dans le même temps, plusieurs candidats ont organisé un sit-in devant le local du CEP afin de réclamer le départ des conseillers.

Le président du sénat, Kelly Bastien, veut prendre en compte la méfiance des partis vis-à-vis des conseillers électoraux, il prône le dialogue et plaide pour une modification du CEP actuel [Réconcilier ce qui pour le moment est irréconciliable c’est pas gagné!].

En début de semaine, le chef de la Minustah, Edmond Mulet [à écouter ses déclarations ont pourrait croire qu’il est aussi le porte parole du gouvernement?] a révélé que le Président Préval [qui n’est pas assez grand pour faire ses annonces lui-même?] devrait dans les prochains jours publier le décret présidentiel fixant la date des élections et donnant le pouvoir au CEP de les organiser.

Espérons que les acteurs politiques auront assez de raison pour mettre fin à leurs querelles avant que la communauté internationale ne se lasse de ces cris et de ces incertitudes peu propice à des investissements de plusieurs milliards.

S/ HaitiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n