iciHaïti - Politique : Le Premier Ministre Jouthe célèbre les femmes rurales

iciHaïti - Espagne : Le nouvel Ambassadeur d’Haïti a remis ses Lettres de Créances au Roi Felipe VI

iciHaïti - CIN : Rappel et menace du Ministre de la Justice

iciHaïti - Choléra : Atelier sur les perspectives de dédommagement des victimes 10 ans après...

iciHaïti - Cap-Haïtien / Jacmel : Formations en Gestion culturelle


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 23 octobre 2020

Haïti - Santé : Signature d’un protocole de soins à l'intention des agents de la PNH

Haïti - Justice : Lancement de la Brigade de vérification et de surveillance des patrimoines

Haïti - RD : Incidents violents à la frontière...


+ de nouvelles



Haïti - Reconstruction : 200 projets à impact rapide, actuellement en cours
19/06/2011 12:06:05

Haïti - Reconstruction : 200 projets à impact rapide, actuellement en cours
Dans le cadre de son appui institutionnel au Gouvernement Haïtien, la section des Affaires civiles de la Minustah continue à réaliser des Projets à Impact Rapide en vue d’aider à répondre aux besoins immédiats de la population en termes d’infrastructures, tout en soutenant le processus de reconstruction du pays.

Vu l’importance et l’utilité de ces projets, le budget proposé à leur réalisation est passé de 3 millions de dollars pour l’année 2009-2010 à 7,5 millions pour l’année 2010-2011. Cette augmentation substantielle a été accompagnée d’une autorisation exceptionnelle de relèvement du plafond par projet de 25,000 à 100,000 dollars américains.

En date du 15 juin 2011, près de 200 projets sont en cours de réalisation dans le pays. Au cours des deux dernières semaines, les Projets à Impact Rapide suivants ont été lancés:

À Mirebalais, à la section communale de Gascogne, trois projets ont été lancés le 9 Juin, dont la construction de 300 mètres de canal d’irrigation en maçonnerie, la réhabilitation de 400 mètres de canal en terre battue et l’aménagement de deux bassins piscicoles de deux cents mètres carrés chacun. Ces projets sont financés à hauteur de 2 millions de gourdes [±40 gourdes = 1 dollars US].

A Cavaillon, dans le département du Sud, les Projets à Impact Rapide, qui ont été lancés à partir du 31 mai portent sur la construction et l’équipement du Tribunal de Paix, un bâtiment qui logera aussi le Bureau de l’état civil de Cavaillon. Ce projet bénéficiera en premier, à la population de la région [près de 90,000 habitants] et permettra de renforcer les capacités opérationnelles de ces institutions, d’améliorer l’accès à la justice des justiciables, et d’une manière générale, de consolider l’État de Droit dans cette juridiction. Ce projet est réalisé en partenariat avec la Caritas Diocésaine Sud, et son coût s’élève à 3,145,621 gourdes.

Par ailleurs, à Hinche, la Minustah a lancé le 1er juin les travaux de réhabilitation de la cour de l’hôpital Ste Thérèse, en partenariat avec la Direction de cet hôpital. Le projet consiste en la construction d’un périmètre en béton avec l’aménagement d’un espace vert, ce qui permettra d’assainir la cour de l’hôpital et de réduire de manière considérable les possibilités d’infections. Le coût de ce projet s’élève à 1,356,148 gourdes. L’hôpital Ste Thérèse est l’hôpital public Départemental de référence du ministère de la Santé au niveau du Plateau Central. D’une capacité de 185 lits, l’hôpital reçoit quotidiennement quelque 400 personnes.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Guy
Posté le 20/06/2011 00:36:38
La Minustah quelle mission avant et aujourd'hui? President Préval s'est servi de la Minustah pour gérer ses 5 ans seulement (pap ka gen kou deta). Maintenant, le nouveau gouvernement aura pour tâche d'engager des négociations intelligentes avec Le conseil de sécurité de L'ONU sur un calendrier de retrait, mais on doit insister sur le volet de transfert de compétence. Il y a dans l'air l'idée du Minitere de la défense et de la protection civile (ca coiffe l'armée dans notre vision) commencons avec un "training" pour 3,000 jeunes recrus sur le terrain, leur inculquant les notions basiques pour la saison cylonique, prévention, construction de ponts d'occasion, de shelter. En suite, ils iront se perfectionner pour le métier des armes (expertise local ou international it is not a matter). Ainsi, on mettra un terme avec un Minustah budgétivore. A moins qu'il y a d'autres intérêts en jeu; on est en Haiti.
Jameson Cleus
Posté le 19/06/2011 14:59:03
Ben pour moi elle n'a rien fait pendant toutes ces années qu'elle s'est étalée en Haiti. La Minustah devrait partir le plus tôt que possible, sinon elle va pouvoir truquer un sombre moyen de destabiliser Haiti pour pouvoir prolonger leur mandat. we gotta stand up, we gotta stand up now, before it's too late.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n