iciHaïti - Sécurité : De la parole aux actes, la PNH en action

iciHaïti - PNH : Arrestations de 4 trafiquants dont 2 policiers

iciHaïti - Éducation : Coopération haïtiano-mexicaine

iciHaïti - PNH Nord : Arrestations de 5 dangereux criminels

iciHaïti - Nécrologie : L’ex-Ministre de l’intérieur Anick François Joseph est décédé


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 29 octobre 2020

Haïti - RD : Une plainte contre Haïti pourrait être déposée à l’OMC

Haïti - Politique : Intervention du Président Moïse au symposium sur la corruption

Haïti - Politique : L’Office de la Protection du Citoyen favorable à une nouvelle Constitution


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Grand’Anse, 40 élèves mineures d’une même école, mises enceintes
16/10/2020 10:32:35

Haïti - FLASH : Grand’Anse, 40 élèves mineures d’une même école, mises enceintes
Marie Ghislaine Monpremier Ministre à la condition féminine et aux Droits des Femmes de dit très préoccupé par la montée de la violation des droits des filles un peu partout à sur le territoire national.

À titre d’exemple, dans le Département de la Grand’Anse, durant la période de confinement dû au Covid-19, 40 élèves mineures âgées entre 14 et 17 ans d’une même école de la commune de Beaumont sont tombées enceintes dans des conditions non encore élucidées. Une enquête est en cours en vue d’identifier et d’appréhender les agresseurs pour les suites nécessaires.

L’Initiative Départementale contre la Traite et le Trafic des Enfants (IDETTE) et l’Institut du Bien-Être Social et de Recherches (IBESR), déplorent l’impunité dont semble jouir certains prédateurs sexuels et révèlent qu’au moins une soixantaine d’élèves mineurs d’écoles différentes ont été abusées et sont tombées enceinte dans la commune de Beaumont. L’IDETTE et l’INESR souligne que ces actes sont généralement commis par des hommes majeurs, des professeurs et des Directeurs d’écoles qui profitent de la vulnérabilité des élèves pour les exploiter sexuellement…

Par ailleurs, le Groupe de Travail de Protection de l’Enfance Grand’Anse (GTPE/GA) rapporte dans le département le développement de « Krèy » (orgies sexuelles).

En outre, selon les données du Ministère, des jeunes filles-mères se livrent à la prostitution pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur(s) enfant(s).

HL/ HaitiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n