iciHaïti - Sécurité : La PNH a repoussé la tentative de réinstallation d’un gang à Mahotière et Waney

iciHaïti - Suisse : Bientôt des bourses d’études de niveaux doctoral et post-doctoral pour les haïtiens

iciHaïti - Nécrologie : Le saxophoniste Raoul Guillaume est décédé

iciHaïti - Pétion-ville : 2 braqueurs abattus pas la police

iciHaïti - Nécrologie : Une jeune légende des arts plastiques nous a quitté


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #255

Haïti - Éducation : Vers un partenariat visant à soutenir les masters et doctorats offerts par la France

Haïti - Kidnapping : Grève de protestation dans le système de santé

Haïti - FLASH : Nouvelles mesures pour entrer et sortir de la République Dominicaine


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : Le nombre d’haïtiens sous-alimentés ne cesse d’augmenter au pays
20/10/2020 09:39:49

Haïti - Agriculture : Le nombre d’haïtiens sous-alimentés ne cesse d’augmenter au pays
Dans le cadre de la journée mondiale de l’alimentation (16 octobre), célébrée cette année autour du thème « Cultiver. Nourrir. Préserver. Ensemble, agissons pour l’avenir » a été commémorée conjointement par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Ministère de l’agriculture.

L’occasion pour José Luis Fernández le Représentant de la FAO en Haïti de rappeler que la dernière évaluation du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) en Haïti a révélé que pour la période allant d’Août 2020 à Février 2021, 9% de la population haïtienne analysée (905,471 personnes) sont classé en Phase 4 de l’IPC (Urgence humanitaire) et 33% (3,083,497 personnes) en phase 3 de l’IPC (Crise alimentaire et des moyens d’existence aiguë) soit 42% de la population qui sont en besoin d’une action urgente.

Lors de son intervention au Bureau de la représentation de la FAO, Patrix Sévère, le Ministre de l’Agriculture a dressé un état des lieux plutôt préoccupant de la situation alimentaire dans le pays et les nombreuses difficultés auxquelles font faces les acteurs de la chaîne alimentaire, allant de la production à l’alimentation du marché des consommateurs. « L’évidence aujourd’hui en Haïti est que la production agricole nationale n’arrive pas encore à satisfaire les besoins alimentaires de la population. Environ 4 millions d’habitants sont en insécurité alimentaire », assurant que son Ministère était à la recherche de l’amélioration de la sécurité alimentaire par la dynamisation du secteur agricole.

Le Ministre Sévère a fait remarquer que le nombre de personnes sous-alimentées ne cesse d’augmenter en Haïti et les communautés sont en proie aux risques liés aux changements climatiques, affirmant« Il faut prendre des mesures adéquates pouvant aider les communautés, surtout rurales, à se relever de la crise alimentaire et à emprunter les voies de l’autonomisation »

Fernández a souligné le rôle de l’agriculture dans l’économie et la sécurité alimentaire des familles haïtiennes. « L’agriculture est l’un des piliers importants pour le développement d’Haïti », faisant l’apologie de l’approche Champs École Paysan prônée par la FAO, dont l’objectif est de renforcer les capacités des communautés en vue d’augmenter leur production agricole et leurs moyens d’existence de manière adaptée au contexte local.

José Luis Fernández et le Ministre Sévère se sont entendus sur la nécessité d’optimiser les interventions dans les milieux agricoles ruraux, par l’entremise d’outils et d’approches innovants, si l’on veut une nette augmentation de la productivité et une réponse adéquate aux besoins alimentaires urgents dans les prochaines années.

En savoir plus sur les Phases 3 et 4 de l’IPC :

Phase 3 : Crise alimentaire et des moyens d’existence aiguë
Insuffisance aiguë et critique de l’accès à l’alimentation assortie d’une malnutrition grave et inhabituelle et un épuisement accéléré des avoirs relatifs aux moyens d’existence qui, si la situation se maintient, va faire tomber la population dans la Phase 4 ou 5 et/ou va probablement se traduire par une pauvreté chronique.

Phase 4 : Urgence humanitaire
Insuffisance grave de l’accès à l’alimentation assortie d’une mortalité excessive, une malnutrition très élevée et en progression et un épuisement irréversible des avoirs relatifs aux moyens d’existence .

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n