iciHaïti - Culture : Honneur et mérite à l’artiste haïtiano-canadien Wesley Louissaint

iciHaïti - Chili : Le cinéaste Arnold Antonin reçois le «Prix Détroit de Magellan»

iciHaïti - Diaspora : Le Consulat Général d’Haïti à Paris, se rapproche des associations haïtiennes

iciHaïti - RD : Importante saisie de cigarettes de contrebande en provenance d’Haïti

iciHaïti - Justice : Déclarations tardives de naissance, aucun frais à verser


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #252

Haïti - Politique : Intervention de Moïse aux assises sur la bonne gouvernance

Haïti - FNE : 103 millions de subventions aux écoles communales, presbytérales, protestantes et épiscopales

Haïti - USA : Déclaration de la Congressiste Frederica Wilson concernant les Élections en Haïti


+ de nouvelles



Haïti - RD : Une plainte contre Haïti pourrait être déposée à l’OMC
29/10/2020 11:07:26

Haïti - RD : Une plainte contre Haïti pourrait être déposée à l’OMC
L'Association dominicaine des exportateurs (Adoexpo) a affirmé que la nouvelle redevance d'environ 800 dollars américains imposée par les autorités haïtiennes pour la vérification des marchandises dominicaines exportées qui passent par les douanes haïtienne, représente un coût exorbitant.

Elizabeth Mena, la Présidente d'Adoexpo qui a exprimé l'inquiétude du secteur exportateur, a appelé le Ministère des Relations extérieures, ProDominicana, la Direction Générale des douanes, la Direction générale des impôts et autres institutions officielles liées à cette question à rechercher une solution équitable à cette nouvelle mesure du Gouvernement haïtien qui « constitue un coup dur pour la compétitivité du pays ».

De son côté, la vice-Présidente exécutive d'Adoexpo, Odile Miniño, a expliqué que ces vérifications ne devraient pas être facturées aux exportateurs qu'elles sont excessives et ne sont pas comparable à la moyenne facturée pour l'inspection des conteneurs dans d'autres pays […]

Réagissant de l’étranger à cette nouvelle redevance, l’Économiste dominicain Luis Manuel Piantini, ancien représentant de la République Dominicaine devant l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), estime qu'il est possible de porter le cas d'Haïti devant l’OMC pour avoir affecté par cette devance excessive, les échanges commerciaux entre les deux Nations. Il estime que dans cette affaire, une élite haïtienne profite de ces impositions au détriment de la population haïtienne…

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Pipo2
Posté le 31/10/2020 10:35:43
Les producteurs dominicains visent notre marché. Malheureusement le Gouvernement s'ouvre les yeux trop tard, en revanche il a décidé d'agir, bravo mais le montant imposé est trop petit.
Kledor
Posté le 31/10/2020 10:14:07
Cette petite exigence faite par les autorités Haïtiennes sur les tarifs des importations en Haïti sur les autorités Haitiennes nous fait voir comment les autres pays ne sont vraiment pas les amis d'Haïti et n'aimeraient voir qu'haiti progressent. [hors sujet] Les autorités dominicaines peuvent faire ce qu'elles veulent de cette décision, elle est bonne et parfaite, elle est même trop petite on devrait mettre ce tarif a 2000 dollars [hors sujet]
Michaelle
Posté le 31/10/2020 09:16:04
Finalement on comprend qu'Haiti ne sera laissera plus la marcher sur les pieds par des dominicains bravo président eux ils ont le droit de nous taxer pas nous? L air de changement pour Haiti...
nice
Posté le 31/10/2020 09:14:55
Il était temps d'agir ainsi. Ça a trop duré.La production nationale doit-etre notre principale priorité.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n