iciHaïti - Culture : Honneur et mérite à l’artiste haïtiano-canadien Wesley Louissaint

iciHaïti - Chili : Le cinéaste Arnold Antonin reçois le «Prix Détroit de Magellan»

iciHaïti - Diaspora : Le Consulat Général d’Haïti à Paris, se rapproche des associations haïtiennes

iciHaïti - RD : Importante saisie de cigarettes de contrebande en provenance d’Haïti

iciHaïti - Justice : Déclarations tardives de naissance, aucun frais à verser


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #252

Haïti - Politique : Intervention de Moïse aux assises sur la bonne gouvernance

Haïti - FNE : 103 millions de subventions aux écoles communales, presbytérales, protestantes et épiscopales

Haïti - USA : Déclaration de la Congressiste Frederica Wilson concernant les Élections en Haïti


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Le Groupe «Fantôme 509» sème la terreur dans la capitale
21/11/2020 10:19:57

Haïti - FLASH : Le Groupe «Fantôme 509» sème la terreur dans la capitale
Vendredi 20 novembre des hommes armés portant des cagoules et d’autres en uniforme de la police se disant membre du Groupe « Fantôme 509 » accompagné par un cortège de plusieurs dizaines de moto ayant à leur bord des hommes armés, ont manifesté avec violence, tirant de nombreux coups de feu et des rafales d’armes automatiques, incendiant et vandalisant des véhicules de l’État, semant la terreur et provoquant la panique dans la population dans plusieurs quartiers de la capitale au Centre ville, mais aussi à Delmas et à Pétion-ville. Les gens désertaient les rues et les magasins fermaient leur porte et baissaient leur rideaux et grilles de protection.

Les manifestants réclamaient pour chaque policier un salaire de 50,000 Gourdes mensuelles (actuellement la moyenne salariale se situe entre 15,000 et 20,000 Gdes) ainsi qu’un montant de 25,000 Gourdes sur chaque carte de débit au lieu des 10,000 Gdes actuelles.

Le bilan provisoire signale une dizaine de véhicules incendiés dont 7 immatriculés « Service de l’État » et un camion de marchandises ainsi que de nombreux actes de vandalisme.

Réagissant à cette énième manifestation violente du Groupe « Fantôme 509 » le Premier Ministre Joseph Jouthe a lancé un appel au calme et exigé l’arrestation des membres de ce Groupe doutant que ce soit des policiers « […] nous ne devons pas tolérer que des vagabonds, des terroristes, des bandits qui s’habillent avec des uniformes de la police prennent le pays en otage […] il faut que tous ces bandits soient arrêtés ».

TB/ PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Nathan
Posté le 23/11/2020 06:59:54
Quand l'état est faible c'est tout a fait normal que ces choses arrivent. A la fin cela devient dangereux pour la population.
Kelet17000
Posté le 22/11/2020 08:20:28
Y a t’il un Homme à la tête de ce pauvre Pays? Président Moïse et Premier ministre Jouthe ont échoué, ils arrivent même pas à sécuriser à mon pays. Je me sens mal à chaque fois je vois ce genre d’article. Une chance à Haïti s’il vous plaît, ce pays appartient à tous les haïtiens pourquoi le détruit. Hélas
Jacmelien
Posté le 21/11/2020 16:41:24
Il est temps de mettre ces bandits loin de déranger les gens et la vie publique, de les mettre sous contrôle. Il est hors de la moralité de manifester les jours de fête des héros du pays et dans toute démocratie, c'est inacceptable. Les politiciens arnachiques doivent être dans le pénitencier aussi sans faute les avis juridiques qui sont en faveur de la délinquance et non des victimes. Si le président faisait cela, ce serait une grande victoire totale.
Jaguar
Posté le 21/11/2020 10:42:20
Voila ce que deviens de plus mon pays, alors qu'ils ont le culot de nous demander d'aller y investir. J'ai 70 ans aujourd'hui, mais je ne verrais pas mes enfants et petits-enfants aller vivre dans ce qui est devenu un mouroir. [hors sujet]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n