Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Delmas : Inauguration du Bureau de médiation et de vulgarisation juridique

iciHaïti - Agriculture : Tournée du Ministre Sévère dans la Grand-Anse

iciHaïti - Croix-des-Bouquets : AVIS de reprise des opérations d'assainissement

iciHaïti - Journée Internationale des Infirmières : Message de la Ministre Clément

iciHaïti - Diplomatie : Moïse nomme 7 nouveaux Ambassadeurs


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #420

Haïti - Social : J-3, Sunrise Airways va augmenter la capacité et le confort de ses vols

Haïti - CHFP 2021: Résultats 6ème journée et classement

Haïti - FLASH : Les variants brésilien et anglais détectés en Haïti


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Joe Biden veut réformer l’immigration, dans ses 100 premiers jours
09/12/2020 07:16:55

Haïti - FLASH : Joe Biden veut réformer l’immigration, dans ses 100 premiers jours
Lors d’une entrevue sur le réseau NBC, le prochain Président américain Joe Biden a déclaré qu’il présentera un projet de loi sur la réforme de l'immigration au cours de ses 100 premiers jours au pouvoir.

Rappelons qu’au cours de sa campagne Biden a promis d'inverser les politiques restrictives de l'Administration du Président Donald Trump. Il a également évoqué le droit l'asile à la régularisation de millions de sans-papiers.

Selon les expert après 4ans de réglementations visant à restreindre la migration, y compris plus de 400 actions exécutives, la question se pose:

Dans quelle mesure les objectifs du futur président sont-ils réalistes?

Selon les experts, inverser les politiques qui ont été mise en place par le pouvoir exécutif peut se produire dans les 100 premiers jours du nouveau Gouvernement « il est facile d'annuler au moins certaines des actions les plus visibles, mais il est plus difficile de construire un nouveau système sans l'aval du Congrès», a expliqué Andrew Seele, Président du groupe de réflexion Migration Policy Institute (MPI).

Andrew Seele rappelle que le rétablissement du programme DACA est l'une des décisions que Biden a promis de prendre et il pourrait le faire avec une seule action exécutive. Si Biden réintègre les personnes bénéficiaires potentiels, celles-ci alors pourraient appliquer et obtenir la permission de vivre et de travailler aux États-Unis.

Dans la même situation se trouvent les migrants bénéficiant d'un statut de protection temporaire (TPS) qui permet aux ressortissants de certains pays comme El Salvador, le Nicaragua, le Honduras et Haïti de vivre et de travailler aux États-Unis. Le Gouvernement Trump a tenté d'y mettre fin, en fixant une date de sortie du pays.

De plus avec une simple signature, Biden peut également lever l'interdiction de voyager aux États-Unis imposée par le président Trump pour les personnes venant de pays à majorité musulmane et de certains pays africains.

Si les premières mesures sont relativement simples à mettre en application, changer des mesures liées à la réglementation fédérale implique un processus plus long, qui dans certains cas vont provoquer des litiges qui peuvent prendre des mois ou des années à être résolus. Dans cette catégorie se trouve entre autres, les mesures adoptées par l'administration Trump qui ont ralenti le processus d'obtention de la résidence permanente, comme l'exigence d'un entretien en personne pour toutes les candidatures, la règle de la charge publique qui permet de refuser la demande de résidence aux personnes qui sont plus susceptibles d'utiliser les ressources publiques etc…

Biden a également promis la modernisation du système d'immigration, ce qui implique une réforme législative qui comprend l'élargissement des catégories de visas et l’ouverture d’une voie vers la citoyenneté pour les 11 millions de personnes sans papier vivant sur le territoire américain.

Enfin Biden va faire face à une situation difficile à la frontière avec le Mexique avec des milliers de migrants en attente au Mexique pour leur demande d’asile, contraint pas le Protocole de protection des migrants, mis en place par l’administration Trump, qui interdit aux demandeurs d'attendre aux États-Unis une réponse de l’administration américaine…

En résumé, l'avenir de plusieurs mesures législatives que souhaite Biden ne seront pas faisables dans les 100 premiers jours et leurs réalisations dépendra beaucoup de la volonté de dialogue entre les démocrates et les républicains, ce qui n’est pas acquis.

Le TPS pour les haïtiens prolongé de 9 mois : https://www.haitilibre.com/article-32476-haiti-flash-le-tps-pour-les-haitiens-prolonge-de-9-mois.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


pipo
Posté le 09/12/2020 08:25:39
Joe Biden ne sera pas le prochain president.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n