Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - PNH : Arrestation d’Edner Désir pour faux kidnapping

iciHaïti - Japon : Aide post-séisme de 1,41 million de dollars

iciHaïti - PNH : 2 braqueurs assassins tués

iciHaïti - Insécurité : Le Ministre de la Culture condamne les actes de terreur au Village de Noailles

iciHaïti - Île-à-Vache : 2 Jamaïcains arrêtés pour trafic de stupéfiants


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #575

Haïti - ONU : Le mandat du BINUH renouvelé mais réduit par la Chine

Haïti - FLASH : Le secteur du transport en commun annonce un arrêt de travail illimité

Haïti - Politique : Intervention du Premier Ministre Henry à l’ONU


+ de nouvelles



Haïti - Social : Réinsertion des détenus, le système carcéral haïtien déficient
10/12/2020 07:26:06

Haïti - Social : Réinsertion des détenus, le système carcéral haïtien déficient
Dans le cadre d’une étude réalisée fin octobre 2020 par le Réseau National de Défense des Droits de l'Homme (RNDDH), portant sur les activités visant à aider les détenus à se réinsérer après avoir purgé leur peine de prison, le RNDDH a constaté que seulement 5 des 20 espaces pénitentiaires visités (19 prisons et un commissariat) disposaient d’un programme de formation pour des détenus. Il s’agit du Centre de Réinsertion des Mineurs en Conflit avec la Loi (CERMICOL) et des prisons civiles de la Croix-des-Bouquets, de Cabaret, de Carrefour et de Fort-Liberté II.

Dans les 16 autres espaces pénitentiaires concernés par cette étude, il n’y a aucune formation disponible pour les détenus depuis plusieurs années.

Au CERMICOL sont incarcérés 54 détenus mineurs. Ce centre carcéral offre, en plus d’une formation classique continue, cinq cours de 12 mois : informatique, plomberie, cordonnerie, couture et anglais. Les cours s’étendent sur une période de 12 mois. Des ordinateurs portables ainsi que des machines à coudre pour les cours d’informatique et de couture sont disponibles dans l’enceinte de la prison.

La prison civile de la Croix-des-Bouquets, qui accueille 1,443 prisonniers dont seulement 487 condamnés, dispensait autrefois un cours de couture et dispose de plusieurs machines à coudre pour assurer un bon apprentissage des détenus.

À la prison pour femme de Cabaret, les 238 femmes et filles qui y sont incarcérées ont accès à une formation académique et une formation vocationnelle. 5 cours sont dispensés : cuisine, informatique, anglais, macramé et couture. Pour la tenue des cours de cuisine, des fours et des ustensiles sont mis à la disposition des apprenantes. Pour l’informatique, plus de 20 ordinateurs portables ont été offerts à l’établissement. De même, pour la couture, des machines à coudre, des rubans métriques et autres matériels nécessaires sont disponibles.

À la prison civile de Fort-Liberté II, 3 salles sont aménagées pour offrir 5 cours aux détenus. Il s’agit de l’alphabétisation, de l’artisanat, de la peinture, de l’agriculture et de la couture. Disponibles depuis 2018, ces formations permettent aux détenus de se préparer pour leur retour dans la société. Des démarches sont actuellement en cours pour la mise en place au sein de la prison civile de Fort-Liberté II, d’une formation en pisciculture.

Téléchargez l’étude complète « Réinsertion sociale des détenus : diagnostic de la situation dans les prisons haïtiennes » (PDF) : https://www.haitilibre.com/docs/10-Rap-Prisons-2020-27Oct2020.pdf

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n