iciHaïti - AVIS : Le Carnaval de Jacmel est inscrit au registre du Patrimoine National

iciHaïti - MUPANAH : Exposition «Les visages de la Liberté»

iciHaïti - Cap-Haïtien : Des cadenas pour immobiliser des poids lourds

iciHaïti - Social : Moïse inaugure de nouvelles infrastructures de la DINEPA

iciHaïti - Sécurité : Le DG de la PNH rappel à l’ordre le syndicat des policiers


+ de nouvelles


Haïti - Politique : Jovenel Moïse remet les clés d’une flotte de véhicules à la PNH

Haïti - Turks and Caicos : 23 «Boat people» haïtiens interceptés au Sud de Bird Rock

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #306

Haïti - Football éliminatoire : Haïti défendra son ticket au Mexique pour les JO de Tokyo 2021


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Un haïtien condamné à Montréal pour le viol d’une fillette de 7 ans
17/12/2020 09:34:42

Haïti - Justice : Un haïtien condamné à Montréal pour le viol d’une fillette de 7 ans
Mercredi 17 décembre, Marcel Casseus (66 ans) un haïtien demandeur d’asile résident à Montréal depuis plusieurs années, incarcéré depuis son arrestation le 18 juillet dernier soupçonné d’avoir agressé sexuellement une jeune fille mineure, a comparu au Palais de justice de Montréal où il a été reconnu coupable de viol sur une fillette de 7ans.

Après avoir plaidé coupable, le juge Pierre Labelle après le prononcé de la sentence condamnent Marcel Casseus à six ans de prison en plus d’être inscrit dans le registre des prédateurs sexuels pour 20 ans a déclaré qu’il fallait « passer le message que d’attaquer des enfants sera toujours puni sévèrement […] »

Dans 6 ans, après avoir purgé sa peine, Casseus sera déporté en Haïti en raison de son statut au Canada,

Rappelons que Marcel Casseus avait su gagné la confiance d’une famille de Montréal où il gardait parfois les enfants lorsque les parents devaient s’absenter. C’est lors d’une de ses gardes au mois de juillet 2020, que Casseus a violé la fillette alors agée de 7 ans et a été surpris en flagrant délit pas la grande sœur (14 ans) de la jeune victime, qui s’est empressé d’alerter sa mère qui était à son travail. Suite à ce viol, Casseus s’est enfuit, une cavale qui n’a durée que 3 jours avant de se faire arrêter.

Vignette photo Service de police de la ville de Montréal.

TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Vil Meron
Posté le 18/12/2020 11:08:06
Tant mieux que c’est au Canada qu’il a eu à perpétrer cette dernière action démoniaque et s’est fait attraper. En Haïti , il l’aurait fait et refait sans avoir à s’inquiéter de rien , puisque le prétendu système de justice haïtienne n’ est parsemé que de pourries et d’incompétents, à quelque rare exceptions bien sûr.
Jaguar
Posté le 18/12/2020 08:39:46
Par la, il s'agit d'un demandeur d'asile qui merite la perpetuite pour ne jamais voir le soleil et profiter de sa chaleur: Heureusement, le Canada ne soit pas une republique bananiere ou regne l'impunite, mais ou le droit est roi, et la justice a les yeux bandes. S'il n'est pas condamne a perpetuite, a sa sortie de prison, il faudrait qu'il soit castre pour ne plus etre capable de violer...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n