Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Insécurité : Le maire de Dajabón demande aux dominicains de ne pas se rendre en Haïti

iciHaïti - Petit-Goâve : Répression policière lors du 2e jour de manifestation des avocats

iciHaïti - Petit-Goâve : Paralysie totale des activités judiciaires

iciHaïti - Bulletin routier : 23 accidents, au moins 51 victimes

iciHaïti - AVIS : Démenti de la Ministre de la Santé Publique


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #341

Haïti - ONU : Intervention des États-Unis au Conseil de Sécurité sur la situation en Haïti

Haïti - FLASH : Le Référendum reporté de 2 mois (officiel)

Haïti - USA : 1,9 million de dollars pour aider 3.000 jeunes haïtiens à risque


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Le secteur protestants soutient l'opposition et appelle à la transition
25/01/2021 09:23:19

Haïti - Politique : Le secteur protestants soutient l'opposition et appelle à la transition
Dans une note, les représentants de la communauté protestante : Dr. Gerard Forges et Dr. Gerald Bataille ambassadeurs de la Fédération protestante d’Haïti (FPH ; Pasteur Jacques N. Janvier, Président de la Fédération des Pasteurs Haïtiens (FEPaH) ; Dr. Francoise St Vil Villier, Présidente du Conseil National Spirituel des Eglises (CONaSPE) et le Pasteur ismaël Baptiste, représentant de la Conférence des Pasteurs Haïtiens (COPAH), après concertation et analyse de la crise actuelle se positionne contre le Gouvernement d’Haïti, en faveur de l’opposition et appellent à la transition.

Extraits de la notre du secteur Protestant :

« […] Nous nous sommes réunis a Tabarre afin de réfléchir sur la situation générale du pays, a la veille du 7 février 2021.

[…] Nous sommes littéralement assis sur une poudrière, une situation dangereuse exacerbée par l’entêtement de Monsieur Jovenel Moïse a se maintenir au pouvoir après le 7 février 2021, date constitutionnelle de la fin de son mandat.

Monsieur Moïse […] sait pertinemment que son mandat prend fin la 7 février 2021 […] S’entêter a rester au-delà de son mandat constitutionnel, c’est s’engager dans une aventure dangereuse car il s’agit ici dune violation flagrante de la Constitution. Une dictature est en train de se mettre en place […]

[…] Nous soussignés, conscients de notre mission qui est de frayer le chemin pour le peuple de Dieu et de Iui enlever tout obstacle (EsaIe 57 verset 14)

EXIGEONS le respect de la Loi mère notamment les dispositions de l’article 134-1 et 134-2.

DEMANDONS au Président de la République, monsieur Jovenel Molse de prendre acte de la fin de son mandat le 7 février 2021.

INVITONS les organisations internationales notamment l’OEA et I’ONU a cesser immédiatement leur ingérence en soutenant un Président ouvertement en rébellion contre la loi et la Constitution du Pays

APPELONS les forces vives du pays (secteurs religieux, patronal, syndical et autres...) a prendre clairement position en faveur d’une transition pacifique afin d’épargner au pays et aux citoyens les douleurs et les affres d’une violence aveugle.

Enfin PROPOSONS aux organisations de la société civile, une rencontre en vue de mettre en place un comité de soutien et de réflexion afin d’encadrer les initiatives d’une transition de rupture, telle qu’exigée par la société haïtienne. »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Dave
Posté le 26/01/2021 17:54:51
Moi je ne supporte pas le secteur de l'oppositions, par ce que la transition n'a jamais offert rquelque chose a mon pays. Le President provisoire et le secteur privé en Haiti sont des crimines a cravate, des chats au beau plumage.
Moy
Posté le 26/01/2021 10:28:34
C'est du n'importe quoi, je suis rouge de honte pour le secteur protestantisme soi disant représentant de Dieu dans un pays en péril comme Ayiti a osé se positionner du côté de l'opposition. C'est absurde ! Ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles, résultat tous tombent dans le même trou. C'est une une déclaration anti démocratique. Ces gens là n'aiment pas la Paix ! Ce sont des profanes. C'est honteux
gl
Posté le 26/01/2021 06:55:55
Quelle Honte ! Un secteur Protestant qui ose cautionner sans réserve des comportements appuyés sur la manipulation de la part des soit-disant leaders de l'opposition. Comment des religieux peuvent-ils se permettre de faire écho à des mensonges tels que " le mandat de Jovenel Moise prend fin le 7 février 2021 ". Ces mêmes politiciens opposants avaient fait annuler le scritin qui s'est déroulé en 2015, et le président provisoire Jocelerme Privert avait fait organiser un nouveau scrutin ayant proclamé Jovenel Moise président en janvier 2017 au terme d'un premier tour . De plus, ces opposants ne réclament pas le départ du président élu par respect d'aucune Constitution. Car ils ont bloqué le pays Durant au moins 5 mois en 2018 et 2019 pour réclamer le départ du président.
Asha
Posté le 25/01/2021 18:47:13
C'est tout à fait inacceptable pour le secteur protestant de prendre une position politique au lieu de precher la paix et le dialogue entre les differents partis. La cour constitutionnelle (si ellle existe) doit trancher sur la fin du mandat du president. Le mandat est de 5 ans (7 Fevrier 2017- 7 Fevrier 2022). Si je me trompe, le president JM est allé aux elections une premiere fois qu'ils ont annulé. Il est elu une seconde fois. Maintenant, on l empeche de finir son mandat après avoir bloqué le pays à maintes reprises. Je ne crois plus aux politiciens Haitiens surtout ceux de l'oppostion. Ils ne sont pas du credibles....
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n