Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - UNESCO : Vers l'inscription du Rara sur la «liste du Patrimoine Culturel Immatériel nécessitant une sauvegarde urgente»

iciHaïti - Jérémie : Lancement de la table de concertation contre les violences de genre

iciHaïti - PNH : Échange de tirs, 3 arrestations, 1 blessé

iciHaïti - Concours : 46ème Édition du Prix littéraire Henri Deschamps est lancé

iciHaïti - Croix-des-Bouquets : Libération d’un otage des mains de ses ravisseurs


+ de nouvelles


Haïti - Enseignement supérieur : Barbancourt s’engage à soutenir le programme HELP de bourses universitaires

Haïti - Santé : L'USAID forme 2,500 agents de santé

Haïti - Insécurité : L'Église victime de kidnapping

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #387


+ de nouvelles



Haïti - Crise : L’Ambassadeur Edmond appelle l’international à soutenir les pourparlers avec l’opposition
12/02/2021 09:04:21

Haïti - Crise : L’Ambassadeur Edmond appelle l’international à soutenir les pourparlers avec l’opposition
Jeudi 11 février, l’Ambassadeur d'Haïti à Washington D.C. a appelé la Communauté Internationale à soutenir les pourparlers entre le Gouvernement du Président Jovenel Moise et l'opposition alors que la crise constitutionnelle s'aggrave, mais il a rejeté les appels à la démission de Chef de l'État.

Rappelons que cette crise est née d’un différend entre le Président Jovenel Moïse et l'opposition sur la date à laquelle son mandat est censé prendre fin en regard de 2 articles contradictoires dans la Constitution : l’articles 134.1 sur lequel s’appui le Chef de l’État https://www.haitilibre.com/article-32954-haiti-politique-16-partis-politiques-pour-une-fin-de-mandat-du-president-le-7-fevrier-2022.html et l’article 134.2 invoqué par l’opposition.

L'Ambassadeur Edmond a déclaré aux journalistes qu'il ne pensait pas qu'il devrait y avoir une situation où le Président Jovenel Moise quitte ses fonctions avant le 7 février 2022 date d’expiration de son mandat de 5 ans.

« Je crois que la communauté internationale, nos partenaires internationaux, devraient travailler avec nous et avec les partis d'opposition pour s'assurer que nous arrivons à une sorte de dialogue ou d'accord politique, afin que nous puissions avoir une meilleure façon d’avancer » a déclaré l’Ambassadeur Edmond ajoutat « Nous avons un Président légitime. La Communauté Internationale doit le soutenir, l'accompagner, afin que nous puissions mener à bien le processus électoral ».

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Djoubson
Posté le 13/02/2021 14:58:18
Les groupes oligachiques opposants ont dû malmener Haiti depuis 35 ans. Ils ont la seulement pour mettre le transition sans rien faire pour le peuple haïtien. L'opposition ne veut pas que le pays fonctionne totalement. Les bandits armés qui ont fait la loi paendant toutes ses crises sous le mandat du Président Jovene. L'opposition qui demandent au Gouvernement actuelle de quitter le pouvoir finance des militants des armes avec les gangs pour forcer le départ du Président. Ce n'est pas tout le peuple haïtien qui veut le départ du Président jovenel. Le mandat prendra fin le 7 février 2022, alorsqu'il a commencé le 7 février 2017.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n