Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Pestel : Vers la fermeture prochaine de hôpital mobile mexicain

iciHaïti - AVIS : 20 septembre 2021, «Jour chômé»

iciHaïti - Puerto Plata : Contrôle migratoire, 80% des haïtiens arrêtés étaient illégaux

iciHaïti - Politique : Réunion dominicaine inter-institutionnel pour renforcer la sécurité aux frontières

iciHaïti - Formation Diplomatique : Signature d’un accord de collaboration académique avec le Mexique


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #548

iciHaïti - 5ème «Konbit Pou Chanjman» : Liste des organisations sélectionnées

Haïti - UNICEF : Sur 73,3 millions d’aide d’urgence demandée pour Haïti moins de 11% ont été reçus

Haïti - Mexique : Mise en place d’une table de dialogue permanent sur la migration haïtienne


+ de nouvelles



Haïti - Petit-Goâve : Les avocats dans la rue réclament la libération de 2 de leurs confrères kidnappés
20/02/2021 09:26:11

Haïti - Petit-Goâve : Les avocats dans la rue réclament la libération de 2 de leurs confrères kidnappés
Vendredi 19 février à Petit-Goâve, les avocats en toge sont descendus pacifiquement dans les rues de la ville pour exiger la libération de Me Abdias Édumé et Me Mackenzy Roger, tous deux originaires de Petit-Goâve, enlevés à Port au Prince par des individus armés au cours de la semaine.

Tout le long de leur parcours, les hommes et femmes de la basoche ont scandé des propos hostiles au Président et aux membres de la Police Nationale d’Haïti (PNH).

Ils ont marché pendant des heures sur la route nationale # 2 exprimant leur ras-le-bol et bloquant la circulation des véhicules, les agents de l'UDMO présent sur les lieux ne sont pas intervenus devant des manifestants très calmes. « Il faut que les autorités mettent un terme au phénomène de kidnapping qui prévaut dans la capitale » ont déclaré les hommes et femmes de la basoche s’adressant au Président Jovenel Moïse et aux responsables de la PNH « Messieurs, faites en sorte que les otages soient libérés » ont-ils lancés

Des membres de la société civile, des taxi moto, le Président de l'Union Démocratique pour le Développement National (UDDN), des notables, des marchandes, de simples citoyens et des sympathisants de l'opposition locale ont rejoint les avocats sur le macadam pour réclamer le départ du locataire du Palais National. Aucun incident n'a été enregistré.

À l'issue de la marche Me Milord Anthony, le bâtonnier du Barreau de Petit-Goâve a délivré un message à l’attention des autorités centrales « De même que le Chef de l'Unité de Sécurité Générale du Palais national (USGPN) Dimitri Hérard, avait libéré sa femme, le barreau de Petit-Goâve exige la libération immédiate de Me Abbias Édumé et de Roger Mackenzy, » menaçant « Dans le cas contraire, nous passerons à une autre étape... ».

Dernière minute : Bonne nouvelle, Mackenzy Roger a été libéré dans la soirée de vendredi de aux environs de 11h00 p.m. avons-nous appris auprès d'un proche de la victime, cependant, Me Abbias Édumé est toujours séquestré par ses ravisseurs.

HL/ HaïtiLibre / Guyto Mathieu (Correspondant Petit-Goâve)

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n