Cliquez pour télécharger la 2ème version de l'avant-projet de nouvelle Constitution





iciHaïti - RD : Plus de 100 députés dominicains condament l'assassinat du Président Moïse

iciHaïti - RD : Arrêt en Haïti de la construction du canal devant capter l’eau de la rivière Massacre

iciHaïti - Hebdo-route : Semaine noire et sanglante

iciHaïti - Francophonie : Fait inédit, Haïti élu au Conseil d'Administration de l’AUF

iciHaïti - Musique : 66 ans du «konpa dirèk»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #501

Haïti - RD : La Police dominicaine conclus au suicide de Me Claudy Gassant (les détails)

Haïti - Guerre des Gangs : Médecins Sans Frontières met les clés sous la porte à Martissant

Haïti - FLASH : Jusqu’au dernier moment le Président Moïse a espéré l’intervention des agents de sécurité


+ de nouvelles



Haïti - Santé : Reprise de la campagne nationale de vaccination contre la rage
11/03/2021 08:56:34

Haïti - Santé : Reprise de la campagne nationale de vaccination contre la rage
Près d’un an après l’arrêt de la campagne nationale de vaccination contre la rage lancée en novembre 2019, cette campagne va reprendre et s’achever dans le département de l’Ouest du 8 au 30 mars 2021. Pour la réalisation de cette dernière phase, le ministère de l’Agriculture, à travers son Unité de Protection Sanitaire a reçu l’appui financier et technique de l’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS/OMS).

L’objectif global de cette campagne est de vacciner 80% de la population canine estimée à 400,000 chiens sur tout le territoire haïtien afin de contrôler la rage et limiter sa transmission chez d’autres espèces animales comme les bovins, les caprins, les porcins et les équinés toutes sensibles à la maladie rabique.

En Haïti, les Ministères de l’Agriculture et de la Santé publique sont directement concernées par cette maladie. « Cette synergie doit se poursuivre, car la rage est loin d’être éradiquée en Haïti » insiste Branly Eugène, le Directeur Général du Ministère de l’Agriculture ajoutant « Les instructions et orientations données par l’État aux services concernés indiquent les mesures appropriées qui doivent être prises pour briser d’une part, le cycle de l’infection du virus rabique au niveau des vecteurs réservoirs pour stopper la transmission animal-homme et d’autre part, pour sensibiliser les acteurs en vue d’améliorer de manière efficace la notification des cas de morsures et d’attaques par les chiens pour une prise en charge des animaux concernés et des personnes victimes de morsures. »

Branly Eugène invite tous les propriétaires de chiens principal vecteur de transmission de la rage à les faire vacciner. Il entrevoit dans cette campagne un moyen de sensibiliser la population à la rage afin de sauver des vies et de travailler à l’élimination de la rage canine et humaine en Haïti.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n