iciHaïti - CNDS D1 playoffs : Résultat de la deuxième journée

iciHaïti - Port-de-Paix : Nouvelle place publique à la rue Monfort

iciHaïti - Éducation : Rappel des dates officielles des examens d’États

iciHaïti - FAES : Travail temporaire pour 97 jeunes

iciHaïti - Gressier : Plusieur bandits tués, 2 fusils d’assaut saisis


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Humanitaire : L’UNICEF fourni de l’eau potable sur tous les sites de familles déplacées

Haïti - Environnement : Le CPT veut dépenser plus d’un milliards de Gourdes pour nettoyer les rues…

Haïti - FLASH : Le Commandant Kenyan de la Mission à la tête d’une délégation de haut niveau est à Port-au-Prince

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Échec de l’opération antigang au Village de Dieu, plusieurs policiers tués, d’autres blessés
13/03/2021 08:22:33

Haïti - FLASH : Échec de l’opération antigang au Village de Dieu, plusieurs policiers tués, d’autres blessés
Vendredi pour la 3ème journée consécutive la Police Nationale d’Haïti et ses unités spéciales a lancé un opération antigang musclée au Village de Dieu.

Pris en embuscade par les hommes lourdement armé du Chef « Izo » du Gang « 5 Segon » qui contrôle le Village de Dieu, la zone est rapidement devenu une scène de guérilla urbaine.

Lors de l’intense échanges de tir entre les force de l’ordre et les homme d’« Izo », 3 agents de l’unité spéciale Swat team ont été tués (Standley Eugène, Ariel Poulard et Georges Renoit Vivender Alexis) et au moins 8 autres policiers blessés dont plusieurs grièvement, qui ont été conduit d’urgence à l’hôpital Bernard Mevs.

Au cours de cette opération, la PNH a essuyée un sérieux échec et une humiliante défaite. Les bandits se sont emparés de 2 véhicules blindés dont l’un a été incendié et emporté des armes automatiques de gros calibre et des gilets pare balles de la PNH.

Des rafales de tirs d'armes automatiques ont été entendues toute la matinée dans le quartier de Village de Dieu alimentant la terreur de la population…

En début d’après-midi dans une intervention télévisée diffusée sur la plateforme Facebook (programmée la veille dans la cadre de ses causeries hebdomadaires avec la population « Ti Kozri ak pèp » ), le Président Jovenel Moïse au début de sa causerie a évoqué le drame de l’échec de l’intervention policière « Ce qui s’est passé à Village-de-Dieu aujourd’hui est révoltant. Des policiers sont tombés sous les balles des bandits, des blindés ont été incendiés. Ils sont tombés sur le champ de bataille, ils sont des héros »

Jusqu’à présent aucun bilan officiel de l’intervention n’a été rendu publique par la PNH.

à suivre…

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Reynald
Posté le 23/04/2021 14:58:27
Monsieur le président étant que chef d’état qu’est-ce que vous attendez, pour demander des aides pour finir avec ce conflit ,vous voyez bien que vous n’avez pas la possibilité ,il ne faut pas avoir honte de demander des aides pour rayer les bandits vous n’avez rien pas même un hélicoptère de guerre ,comment dans un pays qui a un président c’est les bandits qui font la loi c’est la honte pour vous devant le monde entier.
Alfred
Posté le 15/03/2021 07:44:51
Pas besoin de gris calibre pour arrêter la progression de ces gang. Il faut une stratégies de penetration efficace. Récupérer le village de Dieu mètre par mètre, 100 mètre de terrain par jour ou plus, nous devons gagner de l'espace. Créer un bouclier avec des voiturer qui n'ont null besoin de blindage.
Agrippa
Posté le 13/03/2021 23:42:34
Pour ce qui est de bien armer les policiers et d'avoir des hélicoptères militaires armés, cela ne pourra pas se faire: La vente d'armes et de matériel de guerre à Haïti est interdite, sauf pour quelques armes de petit calibre et des camions blindés qui sont loin d'être blindés comme on a pu le constater. L'autre façon de se procurer des armes serait d'utiliser le même stratagème que les bandits terroristes. Engager une armée de mercenaires serait peut être une solution, mais faudrait-il qu'ils connaissent le terrain. Ce n'est pas facile d'aller faire une reconnaissance dans ce dédale de corridors. C'est bien la méconnaissance du terrain qui a causé la défaite de la PNH vendredi; on peut néanmoins dire qu'on leur avait confié une mission suicide.
Rey
Posté le 13/03/2021 09:32:13
Ils ne sont pas des héros, ce sont des victimes du manque d'intelligences du Président Jovenel Moise. Si on avait eu un ou deux hélicoptères militaires armés, tout cela ne serait pas arrivée.[hors sujet]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n