Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - RD : 29% des lits de maternité dominicains sont occupés par des haïtiennes

iciHaïti - Bulletin routier : 27 accidents au moins 81 victimes

iciHaïti - Projet de Constitution : Prolongation des assises à la demande des citoyens de la Grand’Anse

iciHaïti - Tourisme : Importante réunion bilatérale sur le développement de l'écotourisme frontalier

iciHaïti - USA : L’Ambassadrice des États-Unis en Haiti s’en va


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #396

Haïti - Justice : Vers la fin de la grève illimitée des Magistrats ?

Haïti - Frontière : Interférences radio, Haïti et la République Dominicaine signe un accord

Haïti - CHFP 2021 : Résultats 2ème journée et classement


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Une bien mauvaise décision
12/06/2010 12:49:51

Le père Jean Hanssens, de la commission nationale épiscopale de l’église catholique romaine Justice et Paix (Jilap), membre de la Pohdh constate une dégradation accélérée des conditions de vie depuis le début de la saison des pluies et déplore l’arrêt de l’aide alimentaire décrété par le gouvernement au mois de mars dernier.

Rappelons que les autorités haïtiennes avaient décidé au mois de mars l’arrêt des distributions gratuites (alimentaire et eau) sous le prétexte de ne pas nuire au marché de la production et de la distribution locale et favoriser la relance de l’économie tout en réduisant l’assistanat de la population.

Une décision que le père Jean Hanssens critique vivement, d’autant qu’aucune mesure n’a été mise en place simultanément pour stimuler la production nationale.

Justifier l’arrêt de la distribution d’aide alimentaire pour éviter de concurrencer la production locale ne correspond à aucune réalité puisqu’au mois de mars les récoltes n’avaient pas encore commencé.

De plus, prétendre que cette décision favoriserait la relance de l´économies, ne reposait sur aucune réalité économique tangible, les familles ayant pour la plupart perdu leur emploi étaient [et sont toujours pour la plupart] sans argent et dans l’impossibilité d’acheter les produits alimentaires de base.

Ces mesures gouvernementales, qui ont fait plus de mal que de bien, n’ont eu qu’un seul effet positif, celui de favoriser et d’enrichir certains importateurs et commerçants. Qui sont peut-être à l’origine [par leur pression] de cette décision.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n