Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Delmas : Inauguration du Bureau de médiation et de vulgarisation juridique

iciHaïti - Agriculture : Tournée du Ministre Sévère dans la Grand-Anse

iciHaïti - Croix-des-Bouquets : AVIS de reprise des opérations d'assainissement

iciHaïti - Journée Internationale des Infirmières : Message de la Ministre Clément

iciHaïti - Diplomatie : Moïse nomme 7 nouveaux Ambassadeurs


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #420

Haïti - Social : J-3, Sunrise Airways va augmenter la capacité et le confort de ses vols

Haïti - CHFP 2021: Résultats 6ème journée et classement

Haïti - FLASH : Les variants brésilien et anglais détectés en Haïti


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Arrestation au Chili d’un haïtien, cerveau d’un trafic de visas étudiants
11/04/2021 09:19:18

Haïti - FLASH : Arrestation au Chili d’un haïtien, cerveau d’un trafic de visas étudiants
Suite au grand nombre suspect de demandes de visas étudiants, un rapport envoyé en 2016 par le Consulat du Chili en Haïti, a été le point de départ d'une longue enquête au Chili sur un présumé de trafic de migrants haïtiens.

Après plus de 5 ans d’enquête la Brigade métropolitaine d'enquête sur la traite des êtres humains de la Police D’Investigation (PDI) du Chili a arrêté cette semaine le principal accusé dans cette affaire.

Il s'agit de Wilguins Astreide (39 ans), citoyen haïtien avec résidence permanente au Chili, qui opérait depuis le Chili, où il agissait comme avocat mandataire pour des « étudiants présumés » pour gérer leur visa dans le but de les faire venir dans le pays soi-disant pour étudier, mais en réalité, une fois arrivée au Chili, les haïtiens obtenait un visa de travail facturé par Astreide entre 1,000 et 1500 dollars américain.

Ce qui a attiré l'attention des enquêteurs c’est que toutes les informations associées à ces demandes de visa étaient accompagnées d’une même adresse, ce qui a permis d’identifier Astreide.

Le Commissaire adjoint Sebastián Ortega du Bitrap a expliqué qu’ensuite les enquêteurs ont dû retracer chacun des visas de résidence étudiante délivrés. Près de 200 visas suspects ont été analysés. Pour chacun d'eux, il a été nécessaire de déterminer la date d'entrée dans le pays, l'établissement d'enseignement dans lequel ils étaient censés être inscrits, pour vérifier ultérieurement que les candidats avaient bien terminé les études pour lesquelles ils étaient arrivés au Chili.

L’enquête a réussi à prouver qu'au moins 20 citoyens haïtiens étaient entrés dans le pays, entre 2015 et 2016, avec leur inscription à la « Compañía Nacional de Capacitación » un institut d'enseignement privé de formation technique et il a été démontré que ces visas ont été obtenu avec de faux documents et le crime de trafic de migrants a pu être établi.

Malgré l’arrestation de Wilguins Astreide l'enquête menée en collaboration avec le Parquet Central Nord se poursuit pour tenter de découvrir si ce mécanisme existe dans d'autres types d’affaires, ce que n’exclus pas les enquêteurs « Nous enquêtons maintenant pour déterminer s'il s'agit d'un cas isolé ou s'il pourrait s'agir d'un mode opératoire récurrent » a conclu le Commissaire adjoint Ortega.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


yfed302
Posté le 12/04/2021 12:36:08
Il est malheureux de voir que des individus sans foi ni loi ne reculent devant aucune occasion pour se remplir les poches au détriment même de la renommée de notre pays. L'honneur d'Haiti n'existe pas pour eux. Ils ne savent pas qu'à l'étranger, leur comportement va avoir une incidence sur l'opinion générale que l'on se fera du pays. En agissant de la sorte, ils ne font pas du mal seulement à leur propre petite personne, mais aussi à toute la communauté haitienne de ce pays.
Pete
Posté le 11/04/2021 12:03:44
C’est triste pour les victimes, parfois double victime qui paient leur argents et dans des occasions perdent tout et sont déportés, Dieu plaise cette fois-ci qu’il ne soit pas ainsi. [hors sujet]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n